LA POLITIQUE ? MAIS C'EST FACILE !

Rédigé par J-P Négrel le 08 mars 2012

 

Cher(è) ami(e) lecteur ou -trice, dans un précédent numéro de « La Haute Saintonge », nous avons pu rêver ensemble avec un «SDF du deuxième type». Et si nous poursuivions notre rêve, cette fois en imaginant les secrètes pensées d'un(e) candidat(e) à une élection, dans le cadre de notre vieille bien que très imparfaite république ?

 

Lire la suite de LA POLITIQUE ? MAIS C'EST FACILE !

Classé dans : Société, Démocratie, Politique - Mots clés : Liberté, Egalité, Fraternité - 1 commentaire

CANTON DE MONTENDRE : FAIRE DU NEUF AVEC DE L'ANCIEN ?

Rédigé par MC le 22 mars 2011

Est-ce possible ? Depuis combien de temps Bernard Lalande règne-t-il sur Montendre et son canton ? Ne serait-ce pas bientôt depuis une vingtaine d'années ? Combien de promesses mirobolantes ne nous a-t-il pas asséné durant si longtemps ? Quel est son véritables bilan, mis à part les banales affaires courantes, des bacs à fleurs, des sens uniques et une statue au goût douteux ? 

Où sont les multiples implantations industrielles promises ? Montendre et ton canton, vers quels horizons s'est exilée une grande partie de votre jeunesse pour aller y gagner sa vie ? Où est passée la Nouvelle France ? A quoi sert le Châlet du Lac racheté à grands renforts de fonds publics alimentés par nos impôts? A ce propos, de combien ont augmenté les impôts locaux sous le règne Lalande ? Combien nous ont coûté les multiples procès perdus par le Grand Edile ? La liberté, l'égalité, et surtout la fraternité sont-elles encore garanties à Montendre et son canton pour toutes et pour tous sans distinction de copinage ? Mélange des genres, pourquoi Lalande se vante-t-il lors d'une campagne cantonale, de réalisations somme toute normales et courantes pour une municipalité ordinaire ? Serait-ce pour, une fois encore, brouiller les cartes ? Pourquoi Lalande est-il toujours le Grand Leader de la Gauche Départementale, alors qu'une partie importante des socialistes authentiques redoute de le voir prendre la présidence du département dont, selon eux, la ruine serait alors assurée ?

Nous connaissons tous chacune des réponses à  chacune de ces questions, qui ne sont que quelques exemples ...la liste serait trop longue sur bientôt 20 ans !

Devrons-nous  subir encore longtemps  le Grand Illusioniste ? 

A vous de voir, chères lectrices et chers lecteurs...Abstentionnistes du premier tour, vous pouvez encore changer  utilement les choses.

Aux urnes Citoyens ! Pour le deuxième tour dimanche prochain...

Et vive le Printemps et le Renouveau Cantonal Montendrais !

 

MC, contribuable et électrice


 

Lire la suite de CANTON DE MONTENDRE : FAIRE DU NEUF AVEC DE L'ANCIEN ?

Classé dans : Montendre, Haute Saintonge, archives - Mots clés : Liberté, Egalité, Fraternité - 1 commentaire

MESSIEURS LES CENSEURS, BONSOIR !

Rédigé par J-P Négrel le 12 juillet 2004

Autre juridiction, autre procès, autre conclusion… Ce 8 juillet 2004 , B. Lalande a perdu son procès en diffamation contre le mensuel « L’Echo des arènes » , dans lequel avait été inséré un article dont j’étais l’auteur. Quel était l’objet de cette libre expression publiée à la même période dans « La Haute Saintonge » ? J’y décrivais certaines méthodes souterraines utilisées pour étouffer la liberté d’expression d’un homme qui ne faisait que son devoir de citoyen exerçant son droit de libre examen .

 

Cette victoire est très importante pour la liberté de la presse locale. Elle démontre que l’on peut s’y exprimer sans craindre la menace permanente d’un procès. B. Lalande, en vrai démocrate, annoncera-t-il son échec à la faveur d’une nouvelle « information » publiée dans son (notre ?) prochain bulletin municipal ? Et par la même occasion, l’échec du procès dit « des Serres Noël » définitivement perdu voici quelques semaines par la municipalité montendraise ? Echec qui nous coûtera à nous contribuables montendrais quelques milliers d’ Euros …Nous verrons bien .

En attendant, sachant que malgré tout le prix de la liberté c’est le risque accepté, je continuerai, comme à mon habitude, sans prétention, en toute indépendance et sans arrières pensées politiciennes, sans haine et sans crainte, sans céder aux habituelles intimidations, avec humour s’il le faut, ironiquement si nécessaire, à participer modestement au débat républicain, à la recherche de la vérité, apportant ma modeste pierre brute, sans chercher ni à flatter ni à blesser, pour et dans le respect des valeurs de la république. Valeurs que certains brandissent un peu trop facilement pour être complètement sincères. Car il n’y a pas de valeurs républicaines sans l’élémentaire respect de la liberté d’opinion.

Il se trouve que je suis contribuable et électeur à Montendre, village que nous aimons, et qui malheureusement est plongé dans un dangereux déclin économique. Village où mon épouse puise ses racines, anciennes, connues, honorables, et où j’ai de puissants souvenirs. J’ai donc à faire avec l’autorité locale. Cela est largement suffisant. On ne peut pas être partout à la fois. Il faudra bien que cette autoritaire autorité l’intègre définitivement…

Finalement, on peut reprendre aujourd’hui avec plaisir, humour, espoir et joie cette célèbre déclaration : « Messieurs les censeurs, bonsoir ! »

 

Jean-Paul Négrel

Contribuable et électeur à Montendre

 

 

Classé dans : Articles les plus lus, Montendre, Haute Saintonge, archives - Mots clés : Liberté, Démocratie - 1 commentaire

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés