ENQUETE CMU

Rédigé par J-P Négrel le 18 novembre 2013

 

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

(Enquête close -voir fin d'article)

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

La cagouille fut fort indignée lorsqu'elle visionna l'émission «Envoyé Spécial» du 9 novembre 2013 diffusée sur France 2, et consacrée à la stupéfiante question du refus manifesté par certains médecins généralistes ou spécialistes, chirurgiens, dentistes, et autres professionnels de santé, de prendre en charge les patients «bénéficiaires» de la CMU.

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

Les médecins sont liés par le célèbre Serment d'Hippocrate.Car l'exercice de la médecine est une activité particulière qui exige certainement une indéniable et indispensable notion d'humanité et de compassion envers la souffrance d'autrui.

Patientes et patients occasionnels ou réguliers, nous savons bien que l'immense majorité des praticiens que nous rencontrons sont fidèles à ces principes fondamentaux .

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Hippocrate

430-356 av. J. C.

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

Il serait fort surprenant que parmi nos professionnels de santé, nous rencontrions en Charente-Maritime, des cas de refus tels qu'évoqués ci-dessus.

Mais qui sait ? Si par extraordinaire, chers cagouillardes et cagouillards vous avez été victimes de cette intolérable discrimination ou en avez entendu parler autour de vous, faites-le savoir à la cagouille à son adresse : ou en commentaire à cet article.

 

EN AUCUN CAS LA CAGOUILLE N'ACCEPTERA DE COLLECTER OU DE PUBLIER DES NOMS.

LE PLUS STRICT ANONYMAT SERA RESPECTE, AUSSI BIEN CONCERNANT  LE LIEU PRECIS, LE NOM DU PRATICIEN, OU CELUI DU PATIENT.

 

Il est simplement demandé d'indiquer la date des faits, la spécialité concernée (généraliste, spécialiste précis, dentiste, etc...) et uniquement cela.

La cagouille se contentera ensuite de vous communiquer ces résultats lorsque plus aucun message ne lui parviendra sur ce sujet environ 1 mois après la présente publication.

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Le serment d'Hippocrate


 

Le texte d'origine a été modernisé, actualisé, et adapté à chaque pays concerné, dans le strict respect de ses principes de base

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

FRANCE 

SERMENT DE L'ORDRE DES MEDECINS

 

Au moment d'être admis à exercer la médecine, je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité.

Mon premier souci sera de rétablir, de préserver ou de promouvoir la santé dans tous ses éléments, physiques et mentaux, individuels et sociaux.

Je respecterai toutes les personnes, leur autonomie et leur volonté, sans aucune discrimination selon leur état ou leurs convictions. J'interviendrai pour les protéger si elles sont affaiblies, vulnérables ou menacées dans leur intégrité ou leur dignité. Même sous la contrainte, je ne ferai pas usage de mes connaissances contre les lois de l'humanité.

J'informerai les patients des décisions envisagées, de leurs raisons et de leurs conséquences. Je ne tromperai jamais leur confiance et n'exploiterai pas le pouvoir hérité des circonstances pour forcer les consciences.

Je donnerai mes soins à l'indigent et à quiconque me le demandera. Je ne me laisserai pas influencer par la soif du gain ou la recherche de la gloire.

Admis dans l'intimité des personnes, je tairai les secrets qui me seront confiés. Reçu à l'intérieur des maisons, je respecterai les secrets des foyers et ma conduite ne servira pas à corrompre les mœurs.

Je ferai tout pour soulager les souffrances. Je ne prolongerai pas abusivement les agonies. Je ne provoquerai jamais la mort délibérément.

Je préserverai l'indépendance nécessaire à l'accomplissement de ma mission. Je n'entreprendrai rien qui dépasse mes compétences. Je les entretiendrai et les perfectionnerai pour assurer au mieux les services qui me seront demandés.

J'apporterai mon aide à mes confrères ainsi qu'à leurs familles dans l'adversité.

Que les hommes et mes confrères m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses ; que je sois déshonoré et méprisé si j'y manque. »

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-


SERMENT D'HIPPOCRATE , UNIVERSITE MONTPELLIER 1

Pour mémoire, à Montpellier fut créée au cours du XII ème siècle,la première école de médecine de France.

 

En présence des Maîtres de cette École, de mes chers condisciples et devant l'effigie d'Hippocrate, je promets et je jure, au nom de l'Être suprême, d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité dans l'exercice de la médecine.

Je donnerai mes soins gratuits à l'indigent et n'exigerai jamais un salaire au-dessus de mon travail.

Admis dans l'intérieur des maisons, mes yeux n'y verront pas ce qui s'y passe ; ma langue taira les secrets qui me seront confiés et mon état ne servira pas à corrompre les mœurs ni à favoriser le crime. Respectueux et reconnaissant envers mes Maîtres, je rendrai à leurs enfants l'instruction que j'ai reçue de leurs pères.

Que les hommes m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses. Que je sois couvert d'opprobre et méprisé de mes confrères si j'y manque. »


-o-o-o-o-o-o-o--o-o-o-

 

Pour savoir si vous avez droit à la CMU et à l'ACS :

http://www.ameli.fr/simulateur-droits

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

RESULTATS DE L'ENQUETE CMU

 

Au bout du mois proposé pour cette enquête limitée au département de la Charente-Maritime, aucun message n'a été réceptionné par la cagouille à ce propos.

Ceci peut être du à deux causes :

 

1/ il n'existe aucun cas de refus d'examen ou de soins de la part des professionnels de santé vis-à-vis des personnes «bénéficiant» de la CMU en Charente-Maritime.

 

2/ Ces personnes ne disposent pas d'un ordinateur, ou ne sont pas connectées à internet

 

Dans la première hypothèse ceci serait très réconfortant et correspondrait à l'attitude ouverte que nous rencontrons couramment chez nos médecins et soignants habituels

Classé dans : Articles les plus lus, Société - Mots clés : Fraternité - 4 commentaires

A LA MEMOIRE DE JO, PRETRE OUVRIER

Rédigé par Collectif citoyen le 20 août 2013

Rédigé par Collectif citoyen - 25 septembre 2013

Cet article collectif ,suivi d'un écrit d'un prêtre appartenant à la même institution du Prado que le Père Joseph Préault, est daté de l'année 2003.

Pourquoi revenir sur ces documents d'archive?

Parce que , en cette époque de Culte du Veau d'Or atteignant son apogée et son paroxysme, semant la misère,accroissant les inégalités et l'injustice, détruisant tout sur son passage, on peut constater que ces documents sont plus que jamais d'actualité.

 

Joseph était l'un de ces hommes et de ces femmes de foi humbles, sincères, profondément humains, qui vivent ou ont vraiment vécu en Chrétiens et en humanistes , missionnaires au quotidien de l'amour du prochain et de la justice sociale, poursuivant leur chemin d'une manière totalement désintéressée, si ce n'est dans la quête de la sérénité et de la plénitude de leur conscience.

 

Joseph exerça son ministère de prêtre durant plusieurs années en l'église de Montendre.

 

-o-o-o-o-o-o-

Il se nommait Joseph Préault. Il préférait que nous l’appelions tous Jo, tout simplement. Le Père Joseph était notre ami à tous, croyants ou pas. Sa vie de prêtre-ouvrier, il l’a consacrée à combattre pacifiquement pour une humanité plus juste, et à soulager ceux que notre impitoyable société de gagneurs a rejetés sur le bas-côté de la vie. Jo, homme de foi et militant, passionné de l’Homme pour le service du Dieu des Chrétiens et de celui de tous les autres Hommes. Certains diraient que c’était sa façon à lui de vivre les Evangiles. Humble au service des humbles en ce bas monde, Jo s’en est allé vers son éternel jardin céleste.

Lors de ses obsèques ce 15 décembre dernier, sous les voûtes de l’Eglise St Eutrope de Saintes, fut donnée lecture d’un texte aux échos un peu inhabituels en ces lieux. Texte d’un Père de l’Institution du Prado à laquelle Jo appartenait.

Curieux Notre Père qui résume si bien la noble mission de justice et d’humanisation de cette Institution à laquelle notre ami Jo s’était joint avec ferveur et militantisme.

 

Des amis de Jo

28 décembre 2003

 

-o-o-o-o-o-o-

Dieu, Arc-en-ciel, Dieu un peu fou,

Dieu qui nous appelle à l’Amour, j’ai maintenant envie de te dire :

Notre Père,

Toi le Père de tous ceux qui luttent pour faire éclater l’Amour,

la Solidarité, la Justice,

toi le Père que je veux pour tous mes copains,

ton nom est sanctifié par tous ceux qui travaillent jour et nuit,

afin de faire sortir leurs frères de l’ignorance, de la maladie,

de l’exploitation et de la persécution,

par tous ceux qui donnent un peu de leur temps

pour changer leurs conditions de vie, de travail,

sur le quartier, à l’usine,au bureau, à l’école.

Que ton règne vienne, et qu’il vienne pour tous !

Oui, que ta volonté soit faite.

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,

ce pain trop rare confisqué par une minorité,

insuffisant sur les trois quarts du globe,

le pain d’un travail pour tous,

le pain d’une vraie formation,

le pain d’une vraie vie aussi,

et pardonne-nous, Seigneur, tous ces cris que nous n’entendons pas,

tous ce sourires que nous ne voyons pas,

toutes ces injustices contre lesquelles nous ne faisons rien.

Ne nous laisse pas succomber à la tentation

de baisser les bras,de fermer la porte sur notre petit bonheur.

Ne nous laisse pas succomber à la tentation

de croire que la violence, le racisme et l’intolérance vont prendre le pouvoir,

mais délivre-nous du mal

qui, au fond de nous-même, nous invite à vivre notre vie en la gardant pour nous,

quand toi tu nous invites à la donner.

Donne-nous cet enthousiasme qui engendre un monde plus beau.

 

 

Classé dans : Montendre, Haute Saintonge, archives - Mots clés : Fraternité - aucun commentaire

LA POLITIQUE ? MAIS C'EST FACILE !

Rédigé par J-P Négrel le 08 mars 2012

 

Cher(è) ami(e) lecteur ou -trice, dans un précédent numéro de « La Haute Saintonge », nous avons pu rêver ensemble avec un «SDF du deuxième type». Et si nous poursuivions notre rêve, cette fois en imaginant les secrètes pensées d'un(e) candidat(e) à une élection, dans le cadre de notre vieille bien que très imparfaite république ?

 

Lire la suite de LA POLITIQUE ? MAIS C'EST FACILE !

Classé dans : Société, Démocratie, Politique - Mots clés : Liberté, Egalité, Fraternité - 1 commentaire

SDF

Rédigé par JP Négrel le 22 février 2012

L'époque est dure et sans pitié.La météo météorologique ou sociale, glaciale.Rêvons un peu...imaginons un instant les pensées secrètes de cet homme comblé par le destin , champion du CAC 40, milliardaire en euros, collectionneur de Rolex, amateur de yachts.

Lire la suite de SDF

Classé dans : Articles les plus lus, Société - Mots clés : Fraternité - aucun commentaire

CANTON DE MONTENDRE : FAIRE DU NEUF AVEC DE L'ANCIEN ?

Rédigé par MC le 22 mars 2011

Est-ce possible ? Depuis combien de temps Bernard Lalande règne-t-il sur Montendre et son canton ? Ne serait-ce pas bientôt depuis une vingtaine d'années ? Combien de promesses mirobolantes ne nous a-t-il pas asséné durant si longtemps ? Quel est son véritables bilan, mis à part les banales affaires courantes, des bacs à fleurs, des sens uniques et une statue au goût douteux ? 

Où sont les multiples implantations industrielles promises ? Montendre et ton canton, vers quels horizons s'est exilée une grande partie de votre jeunesse pour aller y gagner sa vie ? Où est passée la Nouvelle France ? A quoi sert le Châlet du Lac racheté à grands renforts de fonds publics alimentés par nos impôts? A ce propos, de combien ont augmenté les impôts locaux sous le règne Lalande ? Combien nous ont coûté les multiples procès perdus par le Grand Edile ? La liberté, l'égalité, et surtout la fraternité sont-elles encore garanties à Montendre et son canton pour toutes et pour tous sans distinction de copinage ? Mélange des genres, pourquoi Lalande se vante-t-il lors d'une campagne cantonale, de réalisations somme toute normales et courantes pour une municipalité ordinaire ? Serait-ce pour, une fois encore, brouiller les cartes ? Pourquoi Lalande est-il toujours le Grand Leader de la Gauche Départementale, alors qu'une partie importante des socialistes authentiques redoute de le voir prendre la présidence du département dont, selon eux, la ruine serait alors assurée ?

Nous connaissons tous chacune des réponses à  chacune de ces questions, qui ne sont que quelques exemples ...la liste serait trop longue sur bientôt 20 ans !

Devrons-nous  subir encore longtemps  le Grand Illusioniste ? 

A vous de voir, chères lectrices et chers lecteurs...Abstentionnistes du premier tour, vous pouvez encore changer  utilement les choses.

Aux urnes Citoyens ! Pour le deuxième tour dimanche prochain...

Et vive le Printemps et le Renouveau Cantonal Montendrais !

 

MC, contribuable et électrice


 

Lire la suite de CANTON DE MONTENDRE : FAIRE DU NEUF AVEC DE L'ANCIEN ?

Classé dans : Montendre, Haute Saintonge, archives - Mots clés : Liberté, Egalité, Fraternité - 1 commentaire

page 1 sur 2 suivante

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés