NOS ELUS ONT LE SENS DE LA FAMILLE...ET DE L'AMITIE DESINTERESSEE

Rédigé par JP Négrel - 22 février 2018

Classé dans : Articles les plus lus, Société, Démocratie, Politique - Mots clés : aucun - 1 commentaire

TERRES D'OISEAUX...TERRE D'ABEILLES DU MARAIS...TERRES D'AMITIE

Rédigé par JP Négrel - 19 février 2018

- o – o – o -

 

Braud-et-Saint-Louis...Port  des Callonges...Pour y parvenir, une belle longue route étroite,dégagée, rectiligne. Passage obligé, presque initiatique. Une route tranquille, bucolique à souhait dans le vent de l'estuaire portant le chant des oiseaux . Route baptisée avenue,le long de laquelle mieux vaut ne pas dévier de sa trajectoire si l'on ne souhaite pas rejoindre le domaine très humide des échassiers alentours .Il s'y ébattent en toute liberté au milieu des sereines vaguelettes du marais. N'allons pas troubler ce havre de paix dédié aux oiseaux par une brutale, mécanique , bien qu'involontaire intrusion ...

 

- o – o – o -

 

 

 

Nous arrivons ainsi en ce lieu idéal dédié à la nature, proche du petit port hérissé des mâts d'embarcations tentées par l'aventure maritime. En ce lieu, chaque année, il est vrai, se fête le retour du printemps. Mais pas seulement. Car s'y retrouvent parmi d'autres amis, les amoureux des arbres. Pas n'importe quels arbres. Les fruitiers porteurs de couleurs, de saveurs et d'arômes qui flattent de saines gourmandises. Voici nos amis greffeurs qui greffent et greffent encore, soucieux de perpétuer et disséminer ces espèces fruitières patrimoniales qu'il est bon de préserver. Ils célèbrent ainsi de précieuses fiançailles végétales, préludes à de futures et fécondes unions arboricoles. Et puis voici cet étonnant sculpteur qui d'un bloc de bois brut fait jaillir un oiseau. Et tous les autres amis , ravis du spectacle et réunis tout autour. Gentes dames et beaux messieurs, comme l'on disait autrefois. Un tantinet gourmands, peut-être, mais pourquoi pas gourmets ? Jardiniers certainement, toujours disposés sans jamais se lasser, à sans cesse planter et replanter les jeunes arbres greffés afin de sauvegarder la diversité fruitière.

 

- o – o – o -

 

 

 

 

Et puis voici qu'apparaissent également d'étranges personnages parés d'accoutrements immaculés , chapeautés de grillages surprenants mais prudemment ajoutés. On les reconnaît bien vite. Car à bonne distance, se trouvent les ruches bourdonnantes dont prennent bien soin ces amoureux de nos amies les abeilles. Ouvrières infatigables, indispensables pollinisatrices, sans lesquelles nuls fruits n'apparaîtraient sur nos arbres fruitiers . Ouvrières choyées par nos apiculteurs qui en connaissent un rayon. Et qui n'hésitent pas à chercher la petite bête lorsqu'elle s'égare en essaimant au hasard dans la nature, Afin de lui offrir un gîte sûr au sein de la ruche. Car qui connaît ses essaims, les honore ! Essaims parfois si dispersés que nos apiculteurs ne savent plus à quel essaim se vouer !

 

Et tout se termine par un petit « en-cas » entre amis,fort bien garni, pour lequel chacune et chacun a pris bien soin d'apporter pâtisseries et petits plats « maison », afin de participer, à la faveur de ces amicales agapes, à régaler l'assemblée . Assemblée déjà bien soudée par ce goût commun , cette passion pour ce qui vient de la nature, et de l'ouvrage qui lui est dédié, avec amour et conviction. Projet commun sans autre ambition ou motivation que de partager ensemble également de purs moments d'amitié.

Et cette amitié là , elle est sincère et pérenne !

 

 

- o – o – o -

 

NDA-Nos amies et amis cagouillardes et cagouillards ont certainement reconnu les membres de deux associations bien connues :

 

-Mémoire fruitière des Charentes

-Terre d'abeilles du marais

 

qui participent régulièrement à des réunions ,expositions et manifestations saisonnières sur le site de Terres d'oiseaux sis au Port des Callonges de Braud-et-Saint-Louis

 

 

- o – o – o -

Classé dans : Articles les plus lus, Société, Ecologie - Mots clés : aucun - aucun commentaire

ANTI-LINKY: EXEMPLE DE COMMUNIQUE DE COLLECTIF (Rhône Alpes)

Rédigé par Pierre - 10 février 2018

Classé dans : Articles les plus lus, Société, Environnement, Démocratie, Consommation - Mots clés : aucun - 2 commentaires

LE COMPTEUR LINKY, VOUS CONNAISSEZ ?

Rédigé par JP Négrel - 13 janvier 2018

 

- o – o – o -

 

CHERES AMIES CAGOUILLARDES ET CHERS AMIS CAGOUILLARDS

(...OU AUTRES...)

 

Vous souhaitez vous faire une opinion sur le compteur LINKY ?

 

ENEDIS qui l'installe partout en France, n'en dit que du bien, alors que certains citoyens regroupés en collectifs ou associations ne sont pas du même avis. Concernant notamment, selon eux, une atteinte intolérable à la vie privée, en infraction avec la loi « Informatique et libertés » .Voire même présentant certains dangers pour la santé et la sécurité.

 

Pour en savoir plus, voici par exemple 3 adresses :

 

rendez-vous ici

 

ici également

 

et encore là

 

- o – o – o -

 

Samedi 13 février 2017, France Inter dans son émission « On n'arrête pas l'éco » diffusée à 9h 15, a consacré la deuxième partie de l'émission à la question de la collecte des données par ENEDIS avec son compteur LINKY.

 

A 21 minutes 40 très précisément, vous pourrez entendre en rediffusion la position d'ENEDIS, celle de la CNIL, et celle d'un société de « consulting » spécialisée dans la collecte et l'exploitation de données.

 

à écouter ici

 

- o – o – o -

Classé dans : Articles les plus lus, Société, Environnement, Démocratie, Santé - Mots clés : aucun - aucun commentaire

LES JOURS HEUREUX DERRIERE NOUS ?

Rédigé par Catherine Chabrun - 31 octobre 2017

Une amie cagouillarde qui écrit également dans la partie « club » de MEDIAPART, nous transmet cet article qui reprend utilement un sujet qui avait également particulièrement préoccupé votre gastéropode préféré dans un article publié voici 1 an, et que l'on peut retrouver dans les catégories :

 

-articles les plus lus

-histoire

-politique,

- o – o – o -

 

«Les jours heureux» derrière nous?

 

En ce jour de vote 31 octobre 2017 sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale  pour 2018 à l'Assemblée nationale, je trouve important de mettre en lumière le programme du Conseil national de la résistance.

 

 

Aux citoyens et citoyennes, résistants et résistantes d’hier et d’aujourd’hui


 

Premières attaques en 2007 sous Sarkozy !

En 2017, sous Macron ; elles continuent.

Qu’en restera-t-il en 2022 ?

 

La Sécurité sociale, projet de 1944 est vidée de son esprit, non seulement pour les libertés et la vie démocratique, mais aussi dans les domaines économique, social, culturel… tout ce qui permet de vivre en sécurité ses droits dans la société.

 

Le symbole est fort avec la suppression des cotisations sociales (chômage et maladie) – en fait une diminution qui se fera en deux temps. Ces cotisations sont remplacées par la CSG qui elle, est une imposition et non plus une cotisation. 

 

Ce qui se prépare rien que pour la santé

 

Le gouvernement regarde ce que coûte le malade, il vise donc des réductions (de moins en moins de médicaments remboursables, fermetures d’hôpitaux et regroupement des services, télémédecine…) et des augmentations (honoraires des médecins, hausse de la tarification des hôpitaux…). Il compte sur les mutuelles ! Tant pis si certains patients n’en ont pas ou si les bons contrats de mutuelles ne sont pas accessibles à toutes les familles ou aux individus. De toute façon, plus les coûts médicaux augmenteront, plus les tarifs des mutuelles s’envoleront, ce qui exclura de nombreuses personnes des soins.

 

En réalité ce n’est pas la santé, l’objectif, c’est le gain budgétaire que peuvent apporter les malades et leurs comportements. Par exemple la « taxe soda », ce n’est pas la diminution de la consommation de sucre pour diminuer le diabète et l’obésité qui est recherchée (il suffirait de baisser régulièrement l’ajout de sucre dans les boissons pour déshabituer les consommateurs comme ce qui a été fait pour le sel), c’est la perception de taxes. Pareil pour le paquet de cigarettes à 10 euros, l’objectif n’est pas de baisser la consommation de tabac pour diminuer le cancer du poumon ; en effet l’augmentation très progressive du prix du paquet (un peu tous les ans jusqu’en 2020) permet d’habituer l’acheteur à le payer plus cher et ainsi continuer d’en acheter. Pareil également pour le prix du diésel… tant pis pour les particules fines.

 

Et avec le développement de la vaccination et donc de la production de vaccins, on peut prévoir de futures entrées financières pour l’économie pharmaceutique. En reversera-t-elle par les impôts ? On peut en douter, vu les derniers cadeaux fiscaux ! Les assistés ne sont pas toujours ceux qu’on croit !  

 

Surveiller…

 

Le malade, le travailleur, le chômeur, le père et la mère de famille, le locataire… pour qu’ils ne fraudent pas. Mais surtout pas les « premiers de cordée », qui doivent se sentir libres ! 

 

et donc les punir

 

En les excluant de leurs droits et en récupérant ce qu’ils n’ont pas payé et acquis frauduleusement sans oublier les indemnités de retard... Mais surtout pas les « premiers de cordée », qui doivent pouvoir investir ! 

 

Quand on lit les mesures du programme du Conseil national de la résistance, on mesure tout ce qui risque de disparaître !
 

- o - o – o -

L'article de Madame Chabrun se termine par le texte du programme du CNR reprenant l'ensemble des mesures sociales et sociétales se rapportant aux sujets traités.

On peut se reporter à ce document déjà publié dans ce blog (voir l'introduction)

Lire la suite de LES JOURS HEUREUX DERRIERE NOUS ?

Classé dans : Articles les plus lus, Société, Politique, Social - Mots clés : aucun - aucun commentaire

Fil Rss des articles de cette catégorie

page 1 sur 18 suivante »

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés