UN "DÉFI" À LA NATURE...ET À LA RAISON...

Rédigé par Chantal Bourry - 23 octobre 2019





Merci chère amie pour cette information  à laquelle  le gastéropode  a cru bon affubler un titre comportant un sous-entendu évocateur...

- o – o – o -












 

 

Bonjour,
 
Ces herbicides qui « protègent les bonnes plantes »…

 la liste des adventices – « mauvaises herbes » - détruites par cet herbicide « DEFI » de Syngenta (dont le capital appartient aujourd’hui à près de 95% au groupe chinois ChemChina), on trouve même…

 

le coquelicot !
 

http://www.adiel.fr/doc/DEFI.pdf


 
Cet herbicide « DEFI » comprend 800 g/litre de prosulfocarbe, qui est une substance officiellement classée « N organique », donc reconnue toxique pour l’environnement.

A  ce titre, comme plus de 300 autres substances, elle justifie du paiement d’une redevance pour pollutions diffuses (RPD) à la charge de l’acheteur. Le taux de cette RPD  pour cette substance n’est que de 3 euros par kg… bien peu pour avoir le droit de beaucoup polluer !
 
En Charente-Maritime, en 2017 (dernière année dont les données sont connues ce jour), 109 achats de produits ont totalisé plus de 55 tonnes de cette substance active, le prosulfocarbe.

Et c’est bien sûr, une substance active parmi une masse d’autres, puisque les achats 2017 dans notre département ont totalisé 1700 tonnes de substances actives, ce qui en fait le 8ème département en France, triste record…
 
Bien amicalement,
Chantal



 

 

Classé dans : Environnement, Charente-Maritime - Mots clés : aucun - aucun commentaire

SAINTES EN TRANSITION

Rédigé par Collectif citoyen - 16 avril 2019