ANTI-CONTE DE NOËL

Rédigé par JP Négrel - 24 décembre 2016

 

 

 

- o – o – o - o – o – o -

 

Laurence, une amie cagouillarde, a déposé un commentaire à la suite de l'article intitulé

 

« Conte de Noël »

 

Merci Laurence pour votre sympathique commentaire rempli d'un puissant et sincère espoir,à propos de ce conte de Noël écrit sous l'impulsion d'une profonde et folle espérance . Conte de Noël, véritable tentative de baume imaginaire et utopique appliqué sur une plaie universelle plusieurs fois millénaire.Une merveilleuse histoire de l' Humanité probablement jamais réalisable et certainement jamais réalisée. Hélas !

Voici son pessimiste pendant, noir à souhait, proche d'une réalité moins lumineuse qui malheureusement se profile à l'horizon d'une Humanité de plus en plus perdue, enfermée dans ses tragiques errances. Pure science fiction pour les optimistes. Destinée globale dramatiquement prévisible et très vraisemblable pour d'autres.

 

- o – o – o - o – o – o -

 

Planète Terre. Ou ce qui le fut. Jadis magnifique boule bleue quelque part au fond de l'infini de l'espace infini.

Mus par cette universelle curiosité de ce qui semble être différent, d'étranges explorateurs y accostèrent. Venus d'ailleurs, de quelque part . Du côté d'un lointain soleil. Découvreurs déçus d'une planète morte. Sans aucune vie animale ou végétale décelable. Aucun battement d'ailes dans le ciel étouffant . Aucun chant d'animal ou crissement d'insecte parmi des fourrés desséchés . Aucune plante au parfum délicat sur une terre stérile. Aucun arbre majestueusement dressé parmi les autres arbres d'une forêt disparue à jamais. Aucun mouvement de nageoires dans un océan épuisé pour toujours. Aucun humain à l'horizon avec qui fraterniser. A jamais disparu.Sols empoisonnés et eaux toxiques. Atmosphère surchauffée. Terre minérale . Morte

Que s'était-il passé  sur cette si belle planète autrefois grouillante de vie et de diversité , dont certaine légende disait être une parfaite et harmonieuse Création Divine ? Prétendu Jardin d'Eden à l'origine mythologique.

 

Le règne absolu du Veau d'Or

 

La richesse, l'or, l'argent à tout prix .Des chiffres inscrits sur du papier. Des chiffres immatériels. La puissance et la jouissance matérielle jamais satisfaites .Quitte à tout sacrifier. Quitte à tour épuiser. Quitte à tout empoisonner. La richesse à tout prix. Toujours plus. Quitte à exploiter l'Homme jusqu'aux limites ultimes de l'esclavage. Quitte à remplacer l'humain partout par de géniaux dispositifs le privant de son labeur et de ses moyens vitaux. Minorité industrielle enrichie, insatiable,gouvernant définitivement à son profit exclusif une planète agonisante, épuisée par l'avènement de l'Anthropocène .Gouvernants corrompus aux compétences dévoyées,à la botte d'empoisonneurs et de spéculateurs planétaires. Impossibilité de distinguer chez ces gouvernants auto-proclamés « Elites » ,l'aspiration au lucre, aux privilèges et à la puissance arrogante, d'une sincère et véritable vocation à se placer utilement au service de la société. Déclin final de la vraie démocratie.

 

L'énigme du processus final de l'Anthropocène

 

Surpopulation,réchauffement climatique et catastrophes naturelles, inégalités croissantes, misère insupportable, racisme militant, pollutions destructrices, épuisement des sols ,disparition des terres cultivables, mort des océans, incompétence, aveuglement et corruption des gouvernements, haine, fanatisme politique et religieux,terrorisme, bêtise et ignorance universelles,mouvements sociaux massifs, révolutions sanglantes, arme nucléaire, armes de destruction massive,tensions internationales, guerres fatalement fratricides,conflit nucléaire mondial final ? Ces étranges visiteurs d'une errance cosmique ne sauront jamais ce qui aura détruit à jamais la vie sur Terre. Peut-être l'accumulation de tous ces facteurs ? A bout d'hypothèses et de supputations,ils repartirent, poursuivant leur quête cosmique à la recherche d' ailleurs resplendissants d'harmonie universelle et de beauté.

 

Quelque part dans l'univers infini...

 

Tout là-bas,dans un étrange repli de l'espace-temps, proches et infiniment lointains, se retrouvent les Grands Joueurs Cosmiques.Concernant Sol 3, c'est-à-dire concernant la planète Terre, l'équipe des Philosophes a définitivement perdu face à l'équipe des Pragmatiques. Ceux pour qui un millénaire terrestre ne dure qu'une heure, ont terminé la partie sur la planète Terre . L'équipe des Philosophes avait bien tenté l'introduction sur cette malheureuse planète de grands penseurs, d'humanistes,de forces de progrès, pourquoi pas de prophètes ou de Sauveurs Suprêmes. L'équipe des Pragmatiques s'y est opposée par l'introduction de divers concepts corrupteurs flattant l'orgueil , le lucre,  le mépris et l'ignorance.D'autres parties sont en cours, depuis la nuit des temps,quelque part dans l'Univers infini. D'autres expériences se déroulent parmi les milliards de soleil. Là-bas, c'est l'équipe des Philosophes qui vaincra. Et ailleurs ce sera celle des Pragmatiques.

 

Depuis le Big Bang, première phase de la Grande Joute , les Grands Joueurs Cosmiques s'affrontent pour leur plus grand plaisir, introduisant à chaque étape de nouveaux concepts positifs ou négatifs,sur de nouvelles planètes à l'adresse de nouvelles Créatures. Afin d'observer comment réagissent ces Créatures du cosmos infini, véritables pions inconscients d'une partie infinie au sein du temps et de l'espace, et dont le sort est l'enjeu véritable...Et dont les Grands Joueurs Cosmiques ne se lassent pas !

 

- o – o – o - o – o – o -

POUR QUELLE FINALITÉ ?

- o – o – o - o – o – o -

Classé dans : Société, Environnement, conte de noël - Mots clés : aucun - aucun commentaire

CONTE DE NOËL

Rédigé par JP Négrel - 25 décembre 2014

 

 

 

Ce petit conte de Noël avait été publié en décembre 2013...Et depuis, rien ne s'est vraiment  produit sur Terre annonçant cet utopique Age d'or ...

 

Le Soleil, petite étoile jaune perdue au fin fond des gouffres infinis du cosmos indifférent, n'en revint pas. Soudain, après des centaines de milliers d'années d'errance et de barbarie sur la planète bleue, sa favorite, qu'il s'efforce de réchauffer et d'éclairer depuis si longtemps, se produisit l'inattendu, l'inexplicable.Tous les représentants du genre humain peuplant la Terre, hommes, femmes, de toutes religions, philosophies, formes de pensée, convictions, prétendues nationalités, couleurs ou ethnies, tombèrent soudainement dans les bras les uns des autres. Toutes et tous furent saisis d'un irrésistible et sincère élan de fraternité universelle.

Les frontières furent définitivement supprimées, et l'on vit naître la Patrie Universelle des Humains.

Le Culte du Veau d'Or fut déclaré illégal. Furent définitivement interdites toutes les formes de spéculation financière. Les biens essentiels indispensables à l'existence et la survie de l'Humanité devinrent accessibles à toutes et à tous.

 

 

LA GUERRE HORS-LA-LOI

 

Lors de grandes festivités planétaires, la guerre fut elle aussi déclarée illégale. Tous les stocks d'armes furent détruits. Les militaires de tous les camps brûlèrent leurs uniformes dans de gigantesques autodafés, et se muèrent en Travailleurs Humanitaires. Les industries et budgets mondiaux consacrés aux armements,furent reconvertis vers les équipements utiles au bien-être des humains , et vers le développement d'énergies inépuisables. Energie du vent, du Soleil, des marées. Energies offertes à l'infini par le Soleil et la Lune, éternels compagnon et compagne du vaisseau cosmique Terre. Energie puisée dans la chaleur des profondeurs terrestres . Energies respectueuses de la mère patrie planétaire commune à tous les humains. Energies mises en oeuvre essentiellement pour satisfaire les besoins vitaux de l'ensemble de l'Humanité .

 

REGNE UNIVERSEL DE L' HUMANISME, DE L'AMOUR, ET DE LA DEMOCRATIE

 

La Justice Universelle fut enfin rendue, mais se révéla vaine. Ni meurtres, ni vols, ni escroqueries ne justifièrent son action. Nul humain ne persécuta plus ou ne tortura son semblable. Nulle larme ne coula plus jamais sur le visage  bouleversé par la peur ou déformé par la souffrance de l'enfant maltraité, mal nourri, mal aimé, ou mal soigné. Car il n'y eut plus d'enfant maltraité, mal nourri,mal aimé, ou mal soigné. Ne coula plus non plus, et à jamais, le sang des innocents victimes d'un arbitraire cruel révolu pour toujours.On assista au crépuscule des tyrans et des oppresseurs, petits ou grands.La politique retrouva sa véritable définition et sa véritable mission, qui est celle de «la gestion de la Cité». On institua partout sur la Terre, une démocratie citoyenne directe . Des citoyennes et des citoyens volontaires, dévoués et désintéressés, élus tour à tour au suffrage universel, devinrent pour un temps limité, animateurs et responsables du groupe et de sa bonne et équitable gestion. Ils et elles  furent élus par des citoyens et citoyennes dûment et objectivement  informés , conscients de la portée de leur vote . Ils et elles accomplirent leur mandat dans le cadre du  dialogue et de la concertation. Ceci  dans la perspective délibérée du bien commun et de l'Egalité des droits et des devoirs de chacune et de chacun. L'antique métier de la politique à vie fut universellement déclaré anticonstitutionnel.Les privilèges de quelques-uns au détriment des autres, furent définitivement abolis.

 

DAME NATURE

 

Dame Nature retrouva une rayonnante santé à travers l'épanouissement de toutes ses formes de vies végétales et animales. Car l'agriculture fut pratiquée selon des méthodes nouvelles respectant tous les fondements de ses équilibres naturels, en bannissant les poisons des campagnes. Il en fut de même pour les océans planétaires autrefois pollués, épuisés, victimes de l'appétit irresponsable de quelques-uns, et transformés par d'autres en gigantesques égouts chimiques et radioactifs.De nombreuses espèces marines en voie de disparition furent ainsi sauvées in-extremis. La mer, respectée, redevint source de nourriture saine judicieusement exploitée. Tout ce qui autrefois était considéré comme les déchets issus des activités industrielles et humaines, fut recyclé. Tous les toxiques industriels, alimentaires ou agricoles, furent interdits. Auparavant consommés ou déversés impunément partout sur la planète, empoisonnant pour longtemps les sols, l'air, les rivières, les fleuves , les océans, les organismes vivants, leur disparition fit que de terribles maladies disparurent à jamais.La forêt, sa faune et sa flore, espace vital pour de nombreux humains, milieu naturel aux équilibres subtils nécessaires à la vie de la planète, autrefois détruit par le goût immodéré du lucre de quelques-uns, fut, comme les océans, déclarée Bien Inaliénable de l'Humaiité. Admirable forêt captive de l'Homme, sa faune et sa flore fut partout préservée, entretenue et également exploitée avec la sagesse, la parcimonie et le respect dus à l'une des merveilles de la nature.

 

 

PLANNING FAMILIAL MONDIAL

 

On prit conscience que la population de la planète devenait dangereusement trop importante pour que puisse vivre convenablement chaque être humain. Malgré le recyclage effectif des matières premières, les ressources naturelles s'épuisaient. L'espace vital, le milieu naturel, les terres agricoles nourricières disparaissaient au profit d'immeubles d'habitation et de centres de production industrielle de plus en plus nombreux. La pollution également d'origine biologique devenait de plus en plus préoccupante.Une Humanité devenue raisonnable et responsable accepta le principe d'une régulation mondiale des naissances. Celle-ci fut limitée volontairement à un ou deux enfants par famille.

 

L'AGE D'OR, COMMENT,POURQUOI ?

 

L'Age d'Or fut enfin réalisé sur la Planète Terre. L'Humanité toute entière accéda enfin au Bonheur Universel et à la Paix des coeurs et des Hommes. Elle put s'épanouir harmonieusement dans des lendemains qui chantèrent la victoire de la Sagesse, de l'Intelligence et de l'Amour Universel.

Le Soleil, petite étoile jaune perdue au fin fond des gouffres infinis du cosmos indifférent, n'en revint définitivement pas. Sa lumière rejoignit celle d'une Terre enfin baignée par sa lumineuse destinée. Celle qui, certainement, était programmée en réalité depuis la gigantesque déflagration initiale du Big Bang . Et la Lune, fidèle compagne de la planète des Hommes, en resta coite pour l'éternité.

o

oo

ooo

ooooo

ooooooo

ooooooooo

ooooooooooo

ooooooooooooo

ooooooooooooooo

ooooooooooooooooo

ooooooooooooooooooo

 

 

Quel mystérieux événement était ainsi advenu ? Quelles improbables équations naturelles avaient tout à coup infléchi la courbe du destin de l'Humanité ? Quel incroyable miracle s'était donc soudain accompli à cet instant précis ? Quelle impénétrable volonté avait ainsi transformé l'Homme ? Dans quel but  ? Après des centaines de millénaires d'errance et de barbarie,une étrange et universelle mutation fit son apparition sur ce minuscule mais magnifique rocher terrestre .

Et l'on vit naître cette Terre de beauté

enfin harmonieuse, habitée par d'infimes

mais parfois géniales créatures pensantes.

 

 

NDLR- Ceci n'est qu'un modeste conte de Noël.

Toute ressemblance avec des événements identiques s'étant déroulés sur Terre ou ailleurs dans l'Univers infini, ne serait que pure coïncidence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Classé dans : Articles les plus lus, Société, conte de noël - Mots clés : aucun - 6 commentaires

Fil Rss des articles de cette catégorie

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés