NOS 3 SENATEURS DU 17 ET LA MORALISATION DE LA VIE PUBLIQUE

Rédigé par J-P Négrel - 10 août 2017

Classé dans : Politique, Charente-Maritime - Mots clés : aucun - 1 commentaire

ALERTE: La Vérité est révolutionnaire !

Rédigé par Pierre - 24 juillet 2017

« En ces temps d'imposture universelle, la vérité est un acte révolutionnaire »

 

Ecoutez ou ré-écoutez cette émission diffusée  sur France Inter, concernant les lanceurs d'alertes

 

ici

 

au cours de  laquelle intervient le très intéressant philosophe Geoffroy de Lagasnerie, dont par ailleurs le site se trouve

 

 

Classé dans : Société, Politique, Alerte !, citoyenneté - Mots clés : aucun - aucun commentaire

PÂTÉ DE CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE 2017

Rédigé par JP Négrel - 29 avril 2017


- o – o – o -

Un petit survol à distance de la campagne présidentielle de 2017, qui a pris un caractère assez particulier.

- o – o – o -
NB- Ceci ne concerne que le premier tour de la campagne présidentielle.

Depuis, eut lieu le fameux galimatia télévisé du second tour ...

- o – o – o -

 

Comment pourrait-on qualifier cette campagne présidentielle ? Innovante ? Surprenante? Ebouriffante? Crispante ? Révoltante ? Quoi qu'il en soit, l'éthique républicaine ne fut pas toujours au rendez-vous.Le regard étonné d'un pays scandinave tellement attaché à la probité de son personnel politique ,ne manqua pas d'ajouter au malaise. Par ailleurs, ne fut-elle pas savoureuse cette déclaration concernant la non-immunité ouvrière ? Soulignant au passage la toute relative égalité des simples citoyens et des élus face à la justice...

 

L'éternel retour

 

Comme à l'accoutumée, nous entendîmes évoquer le retour de nouveaux et inévitables sacrifices. Pour qui, les sacrifices ? On nous proposa quelques mesures sociales , environnementales, démocratiques très innovantes.Trop en avance sur leur temps, certainement, car massivement rejetées. Et comme à l'accoutumée, les candidats dont certains s'en sont bien gardés précédemment, se sont engagés à « redresser la France ». Depuis le temps qu'on redresse notre pays,on se demande bien pourquoi il nécessite à chaque fois de nouvelles doses de Viagra politique ?

 

Comment votons-nous ?

 

Au fait, comment votons-nous? Après avoir étudié soigneusement chaque programme ? Ou à l'intuition, en fonction de nos convictions ? Sans plus ? A l'examen objectif du bilan passé de certains candidats sur le retour ? Au physique ? Nous qui sommes si prompts à critiquer la classe politique, n'en sommes-nous pas les créateurs par nos suffrages ?

A présent, où en sommes-nous ? Verrons-nous résolus les problèmes qui accablent notre pays depuis des décennies ? La fin du chômage de masse ? De la misère ? Des inégalités dans tous les domaines ? Des privilèges de certains ? Liste incomplète. Ou assisterons-nous à de nouvelles dégradations ? Ou pire !

 

Rendez-vous dans cinq ans .

 

- o – o – o -

Liberté, égalité, fraternité.

- o – o – o -
 


 

Classé dans : Société, Politique, citoyenneté - Mots clés : aucun - 1 commentaire

EN ARRIERE TOUTES !

Rédigé par J-P Négrel - 28 novembre 2016

 

- o - o - o -

 

Ce matin du 28 novembre 2016, lors d'une émission diffusée sur France Inter, une auditrice intervient au téléphone. Cette dame d'un certain âge, retraitée, fait part de sa grande inquiétude . Cette dame semble très éprouvée par l'annonce d'un programme qui nous promet de voir une grande partie des prérogatives de la Sécurité Sociale livrée à des assurances privées. Celles et ceux qui pourront se payer de bonnes assurances seront bien soignés. Quant aux autres...

 

Général, nous voilà !

 

Tout au long de son Histoire, l'Humanité , et notamment les citoyens de notre pays, dans leur marche en avant,ont voulu bâtir une société plus libre, plus égalitaire, plus fraternelle. Faut-il rappeler que notre précieuse Sécurité Sociale est issue du programme du Conseil National de la Résistance ? Et que, outre des Français Résistants de tous bords politiques, se trouve un certain Général, dont certains, sans vergogne, osent actuellement se réclamer ? Les mêmes qui souhaitent détruire cette même Sécurité Sociale sans aucun état d'âme ! Ca et tout le reste qui ne sera pas évoqué ici, mais que l'on connaît trop bien...

 

Quelles que soient nos convictions politiques personnelles, n'avons-nous pas tous besoin d'infirmières, de policiers, de professeurs, d'instituteurs, de médecins, de magistrats,de chercheurs scientifiques ? Et puis également de solidarité, d'humanisme, de justice et d'équité ? Ainsi que de dirigeants politiques responsables et respectueux du Contrat Social qui constitue notre Bien Commun et nous lie tous ?

 

Toujours les mêmes !

 

Ces dirigeants politiques , qui souvent n'ont eux-mêmes jamais travaillé, et osent parler d'assistanat à propos de la solidarité nécessairement exercée auprès de ceux qui sont jetés à la rue par un système qu'ils approuvent ? De quel droit certains de ces politiques de métier s'évertuent-ils sans cesse à vouloir détruire ce qui constitue la construction au fil du temps d'une République plus humaniste ? Construction qui se fit parfois, souvent même, au prix de sacrifices, de sang et de larmes ? En revanche, bien au contraire,ne sont point remis en cause les privilèges dont certains jouissent, souvent indûment !

 

Toujours plus pour une minorité déjà largement servie, et toujours moins pour la grande masse des gens déjà largement asservie ! Sommes-nous tous condamnés à trembler chaque fois que l'on prononce le mot « Réforme » ? A quel moment les limites seront-elles atteintes ? A quel moment allons-nous inévitablement nous heurter au mur de l'inacceptable ?

 

Et qui donc approuve ?

 

Le plus étonnant, le plus ahurissant ? C'est que parmi celles et ceux ceux qui applaudissent avec enthousiasme et ferveur ce projet de destruction sociale massive, ne se trouve-il pas certainement un grand nombre de futures victimes du projet délétère ? Sont-ils atteints de masochisme social ? Ou bien de quoi d'autre ? ...

Classé dans : Articles les plus lus, Société, Politique, Social - Mots clés : aucun - 2 commentaires

L'ASPPC NOUS INFORME

Rédigé par JP Négrel - 26 novembre 2016

 

 

 

- o - o - o - o -

 

Il faut savoir que L'Association pour un Service Public à Proximité du Citoyen , possède une notoriété et une action à l'échelle nationale .

 

Effectivement,cette association citoyenne fait partie de

CONVERGENCE NATIONALE RAIL (CNR)

 

qui a pour objectif la défense du Service Public du chemin de fer, de ses usagers, c'est-à-dire NOUS TOUS.

 

Genèse de l'ASPPC

 

Souvenons-nous que cette association a été récemment créée suite à l'ahurissanre affaire de l'achat de la gare SNCF de Montendre (17) par son maire socialiste nouvellement sénateur. Initiative qui ne laisse pas de surprendre ; venant de la part d'un Représentant d'une sensibilité politique plurôt encline à respecter les Services Publics voire même à les développer.

 

Coïncidence et petit clin d'oeil de l'Histoire

 

CONVERGENCE NATIONALE RAIL possède un sigle :CNR

 

Rappelez-vous, les amis, le CNR, Conseil National de la Résistance, dont est issu le fameux programme social et économique daté de 1944 , qui nous a donné entre autres ce magnifique Service Public qu'est la Sécurité Sociale créée et mise en place par le ministre Ambroise Croizat, totalement oublié, qui avait trouvé à l'époque les moyens nécessaires à cette création,alors que la France était en ruines !

 

Pourquoi ce rapprochement fortuit et apparemment sans aucun rapport ? Parce que l'Histoire nous montre qu'à chaque époque, doivent naître des Résistances permettant de préserver ou d'accroître le Bien Public.

 

 

Liens

 

Information sur la CNR

 

http://asppc.jimdo.com/collectif/convergence-nationale-rail/

 

Pétition contre cette nouvelle attaque des Services Publics

 

http://www.mesopinions.com/petition/politique/nouvelle-attaque-contre-service-public-ferroviaire/26329

 

 

Classé dans : Société, Politique, citoyenneté - Mots clés : aucun - aucun commentaire

Fil Rss des articles de cette catégorie

page 1 sur 11 suivante »

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés