AH ! QUE LA CAMPAGNE EST BELLE A MONTENDRE !

Rédigé par J-P Négrel - 28 janvier 2008

Nos campagnes électorales manquent souvent d’humour et de fantaisie. Il est vrai que la gestion d’une cité est affaire sérieuse, mais cela n’empêche pas d’aborder les sujets graves avec quelque décontraction. C’est ce que le modeste rédacteur de ces quelques lignes vous propose de démontrer, chers électeurs(trices), grâce à de petits billets venant virevolter  gaiement jusque dans les pages de votre hebdomadaire local préféré .


 

Trop imprégné de respect humain, l’auteur ne mettra  jamais les personnes  en cause, mais uniquement les bilans et les fonctions. Ainsi, par exemple, on ne citera jamais le nom de « Qui-Vous-Savez », mais on abrègera en « MMS » , ce qui signifie « Monsieur le Maire Sortant ». Vous savez bien, celui qu’un nombre croissant de Montendrais(es) ne souhaite pas vraiment voir rentrer une fois de plus de trop. D’ailleurs, «maire sortant » étant une fonction à haut risque, qu’il sorte donc une bonne fois, et qu’il y reste, cela nous donnera un peu d’air frais pour pouvoir enfin  respirer librement. Notre bonne ville de Montendre n’y aspire-t-elle pas ? Fait-il froid dehors ? Soyons humanistes à la manière de MMS, offrons-lui volontiers l’un de ces chauds  costumes pour l’hiver qu’il a su généreusement confectionner et distribuer à l’usage de nombreux(ses) disgracié(e)s. Une  consolation : dehors, il ne sera pas seul. Quelques sortant(e)s y sont d’ores et déjà…et pas des moindres ! Y aurait-il un malaise ? Bien sûr, on invoquera les habituelles « raisons personnelles ».

MMS, grand démocrate et homme de tolérance avéré, prend cependant très facilement toute objection pertinente ou questionnement légitime pour provocation. Nous éviterons donc  soigneusement de déclencher l’un de ces coûteux procès qu’il aime tant perdre, et que par malchance, nous payons avec nos impôts locaux.

Osons quand même dire que pour l’avenir, lorsque, pour le plus grand bien de la  transparence et de la respiration démocratiques, de la clarté politique, de la liberté de parole, de l’égalité, de l’humanisme vrai, de l’efficacité et de la compétence au service de la cité, MMS enfin débouté  se sera enfin définitivement tourné vers d’autres  horizons, alors nous aurons enfin une ville qui n’appartiendra plus ni à une famille, ni à un clan, ni à une fratrie. La population de Montendre, réunie, enfin libérée, ne se  composera plus de deux moitiés de citoyens. La première constituée de courtisans-tisanes  qui bénéficient des grâces du Prince… et les autres. Potiches et chiens de faïence ! Nouveaux et fragiles emblèmes de la cité dont les pins, non replantés depuis 8 ans, furent malheureusement dévastés par la tornade du siècle dernier.

 JP Contribuable et électeur à Montendre

 


 

 

 

Classé dans : Montendre - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot duxrnq ? : 

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés