LES CAHIERS DE L'ESPOIR

Rédigé par J-P Négrel - 12 décembre 2013

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

 

Astérix et Obélix eux-mêmes l'auraient certainement déclaré : «il est fou ce Béarnais! »

Jean Lassalle, 58 ans et papa de 4 enfants, 20 kilomètres à pied par jour, 9 mois de ballade.

Des centaines de Françaises et de Français de la base rencontrés.Ce député lui-même issu de cette même base, habitué à la vie rude , n'a pas hésité à parcourir plus de 5000 kms à pied pour aller écouter ses compatriotes sur le terrain. On ne dit pas combien de paires de chaussures il a ainsi usées.

Grâce à ce long  et courageux voyage pédestre, Jean Lassalle a pu rapporter les «Cahiers de l'espoir»,lointains cousins des cahiers de doléance de 1789,

Et que contiennent donc ces fameux cahiers ? Quelles sont les conclusions que Jean Lassalle tire de ce périple hors normes ?

Elles sont des plus préoccupantes, mais n'étonneront certainement pas les lectrices et les lecteurs de la cagouille, qui eux-mêmes s'interrogent sur leurs problèmes quotidiens et autres sujets de société, et le font savoir dans leurs commentaires.

 

-o-o-o-

 

Car l'étrange gastéropode veut lui aussi donner la parole à tous ces gens «de la base» qui n'osent ou ne peuvent s'exprimer ailleurs, c'est à dire à vous toutes et à vous tous, amies et amis cagouillardes et cagouillards. L'étrange gastéropode préfère que vous lui écriviez plutôt que d'aller à votre rencontre. Car imaginez le temps qu'il lui faudrait pour parcourir plus de 5000 kilomètres !

 

Prendre la parole, c'est aussi prendre un pouvoir. Celui qui vous est , qui nous est quelque peu confisqué par certains élus «de métier» qui, du haut de leurs tribunes, souvent, pensent plus à leur prochaine ré-élection, à leur carrière et leur promotion personnelle et celle de leur entourage qu'à celle de notre républicaine Marianne épuisée,assourdie par le son creux de la langue de bois de ces «professionnels de la politique».

 

Bien évidemment, la cagouille ne fait pas ici allusion à ces modestes maires de nos petites communes rurales qui ont bien du mérite et souvent bien peu de moyens, et dont l'action a bien plus à voir avec le dévouement qu'avec la promotion personnelle.

 

Ce n'est pas le cas de communes plus importantes que l'on connaît bien, dont la cagouille parle de temps en temps. Car là, on s'accroche aux branches à chaque élection municipale, on se cramponne en équipe pour conserver les privilèges de la fonction. Mais cela, la cagouille en reparlera avec votre concours à toutes et à tous à la faveur des prochaines élections municipales.

 

-o-o-o-

 

Cette petite digression est-elle hors sujet ? Il ne semble pas, car d'après les Cahiers de l'Espoir de Jean Lassalle, entre autres choses,nous sommes toutes et tous persuadés de ne pas être écoutés ni entendus par les élus de tous niveaux. Le député Béarnais parle de «colère, désespoir, résignation», et d'après lui, «il est minuit moins cinq». L'allusion n'est pas vraiment réjouissante, car elle évoque une situation « pré-révolutionnaire»

 

Souhaitons que le diagnostic soit faux, car les révolutions chez nous,c'est historique, font souvent plus «trinquer» des innocents que les vrais responsables...Ne désespérons cependant pas.Espoir il y a puisque les cahiers de Jean Lassalle l'évoquent clairement. Oeuvrons tous plutôt pour une révolution pacifique, républicaine, laïque, sociale et démocratique !

 

 

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

LIENS

http://www.ledeputequimarche.fr/blog/arrivee-14-et-15-decembre-paris/

 

 

http://www.liberation.fr/politiques/2013/12/11/le-depute-jean-lassalle-est-arrive-a-paris-bouclant-son-tour-de-france_965806

 

 

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

 

Classé dans : Société - Mots clés : Démocratie, République

2 commentaires

jeudi 12 décembre 2013 @ 16:18 M. Ramaud a dit : #1

Nouvel article très intéressant chez la cagouille. Merci
Voici un homme politique courageux comme on en aimerait beaucoup !
Il n'a pas osé dire que le vrai péril qui nous menace, c'est la montée inquiétante du fascisme d'extrême-droite qui avance à visage masqué.
Ces gens là seront pire que la gauche ou la droite, et n'empêcheront pas la finance , la banque et les lobbies industriels de gouverner la planète. Et nous, nous la fermerons définitivement...ou pire !!!
Et dire que des esprits simplistes sont prêts à leur donner le pouvoir !!!!

samedi 14 décembre 2013 @ 14:10 B. Blanchois a dit : #2

Jean Lassalle, grand bonhomme au sens propre et figuré !
La cagouille n'a pas manqué d'indiquer l'adresse de son site. Il faut aller le consulter.
Moi, je suis inquiet de ce désespoir français.Il serait grand temps que nos très compétents dirigeants de gauche comme de droite s'occupent vraiment de nos problèmes.

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot vjtaux ? : 

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés