FAIRE COMME SI...(et représailles...)

Rédigé par JP Négrel - 22 octobre 1999



Article accompagné du document édité en réaction par le Maire de Montendre, et tamponné donc officialisé par le "Cabinet du Maire" de Montendre !

  o

   o         o

 

Chères lectrices et chers lecteurs, la cagouille vous invite à ne pas manquer d'admirer à la fin de ce modeste et ironique article, la réaction officielle du «cabinet du maire" !...Ainsi que les deux épilogues de 2013 et 2014.

-o-o-o-o-o-o-

Souvenons-nous de notre enfance : «toi, tu serais l'indien ,et moi le cow-boy...» ou bien

«...toi le gendarme et moi le voleur...». Et nous continuons parfois à l'âge adulte à faire semblant, à faire «comme si». Ainsi , le 1er janvier prochain, nous ferons «comme si» nous entrions de plain pied dans le nouveau millénaire.

 

FAUSSE COMPASSION

 

Il y a quelques jours, de nombreuses associations ont exprimé notre refus de la misère. Avec la participation de quelques élus municipaux, dont quelques-uns, remplis de compassion, prochaines élections obligent, ont fait «comme si» ça les concernait vraiment...les mêmes qui assurent le fonctionnement de leur municipalité avec des CES, des CEC ou des bénévoles. Pour les bénévoles, c'est souvent affaire de passion ou de dévouement désintéressé.Pour les autres, c'est une question de survie (la moitié d'un SMIC...). Ces titulaires d'un CEC ou d'un CES, financés jusqu'à 80% par l'Etat, ne réclament ni ne reçoivent une aumône, mais accomplissent à mi-temps et pour une durée limitée, un vrai travail en échange de leur très maigre rémunération. Parfois même, ils doivent justifier d'un diplôme spécifique pour obtenir leur poste. Ensuite, ils retombent souvent dans le chômage. Faut-il rappeler, pour en revenir à eux, que certains de ces élus municipaux, si compatissants lorsqu'il faut faire «comme si», ne trouvent pas nécessaire, ainsi que les y encourage pourtant une loi nouvelle, d'offrir 10 heures supplémentaires à ces gens qui auraient pu, faute de caviar, ajouter une petite noisette de beurre dans les épinards de leur «drôles» pour fêter le resplendissant An 2000. Ce sont aussi parmi ces élus que certains déclaraient il y a quelque temps, qu'ils estimaient être mal payés dans leurs fonctions. Ce qui est vrai pour le maire et les conseillers d'une petite commune, ne l'est pas pour d'autres...et ce type de déclaration dans son contexte montre à quel point, manque de pudeur ne rime pas avec compassion, mais avec mépris pour les gens...

 

Le tout dans le consensus mou bon chic bon genre qui caractérise une partie de la vie politique sud-Saintongeaise . Un microcosme bien huilé, bien clos, une vie publique monopolisée par une petite poignée de cumulards. Une brosse à reluire qui, c'est naturel pour une brosse, passe alternativement d'un côté à l'autre dans le sens du poil (...de brosse)...

 

DE VRAIS PERSONNAGES DE BD

 

Faisons «comme si» nous replongions une fois encore dans notre enfance, en imaginant, comprenne qui voudra, Guignol-le-futé qui s'agite dans son théatre, ou bien Polichinelle-aux-trois-chapeaux, ou encore Pinocchio-le-menteur-au-nez-qui-rallonge, brandissant le hochet de l'humanisme en savourant la sucette de la tolérance. Des valeurs parfaitement respectables, bien mal respectées, car trop souvent détournées de leur véritable sens dans des buts évidents...

Où est la droite, où est la gauche? Où est le véritable débat contradictoire nécessaire en démocratie ?

Et pendant ce temps là ? Militants de partis politiques et électeurs, ne se retrouvent-il pas fort marris (avec deux «r»), avec l'âme, restons corrects, de maris (avec un seul «r»), trompés ?

On continue à, faire «comme si». Ne rien voir, ne rien entendre... et surtout, surtout...ne rien dire !

Voter peut-être !... Ou mieux,enrichir le débat... Se présenter...Difficile quand on n'appartient pas au "sérail" !

 

JPN

 

-o-o-o-o-o-

 

 

EPILOGUE

2013

Depuis la rédaction de cet article, évidemment, rien n'a vraiment évolué dans le domaine de l'émotion démagogique de circonstance.Sauf qu'en outre, les appartés publics apparemment pleins de connivence et de complicité entre gens censés s'opposer politiquement , en agacent à présent certains du même camp que l'un ou l'autre des deux complices.

La tentation est forte de sauter d'un camp dans l'autre, ou au minimum de se rapprocher plus ou moins discrètement de l'autre camp, surtout lorsque cela devient nécessaire pour assurer son avenir politique personnel...

 

Pour la petite histoire, dans le clan de Qui-Vous-Savez, il a été reproché à l'époque, entre autres choses, à l'auteur de ces lignes, d'avoir évoqué d'une manière suspecte, des "maris cocus". Ceci montrant le niveau culturel et la tournure d'esprit de l'équipe en question, qui confond "marri" et "mari", nuance pourtant bien précisée dans le texte...

Septembre 2013.

 

-o-o-o-o-o-

 

EPILOGUE 2

2014

Depuis, ont eu lieu les sénatoriales de 2014...Le lecteur de la cagouille sait de quoi il retourne quant au fonctionnement "démocratique" de la politique locale. Il n'empêche que le modeste rédacteur de l'article de 1999 avait bien perçu le mouvement alternatif de la brosse à reluire...Qui à nouveau fonctionna en septembre 2014. A moins qu'il s'agisse d'autre chose que d'une brosse à reluire ?

 

-o-o-o-o-o-o-o-

 

EPILOGUE 3

2016

Grâce à l'un de ses fidèles lecteurs qui a déposé un commentaire lui signalant le fait, la cagouille a constaté  en mai 2016, qu'effectivement le document authentifié par le tampon de la mairie de Montendre avait mystérieusement disparu en bas de cet article. Elle s'est donc empressée de le rétablir ...

Vous avez dit Bizarre ?

 

-o-o-o-o-o-o-o-

Suite à la parution de cet article dans "La Haute Saintonge", il est intéressant de noter la réaction de Monsieur le Maire de Montendre...cachet de la mairie faisant foi, comme on peut le constater ci-dessous.

Ce Monsieur, pourtant grand humaniste autoproclamé et universellement reconnu comme tel, pour des raisons qui nous dépassent, ou nous échappent, s'est bizarrement senti visé par cet article, alors qu'il n'y est jamais cité ou nommé...Et pourquoi ne pas s'en prendre à l'épouse de l'auteur de l'article, puisque "on l'a sous la main" comme contractuelle à la mairie ? Les représailles ne manqueront d'ailleurs pas. Et très rapidement ...

Il ne s'agit nullement ici de la part de l'auteur de cet article, d'une sorte de règlement de compte personnel.Il s'agit simplement de montrer un exemple du genre de réaction face à ce qui pourrait être considéré comme un éventuel crime de lèse-majesté, et des procédés d'intimidation, de pression, de rétortion, qui sont utilisés par certains petits barons locaux...avec les résultats que l'on connaît quant au fonctionnement distordu de la démocratie locale, et de l'atmosphère étrangement craintive et courtisane qui règne en ces lieux !

 -o-o-o-o-o-

 

.

Classé dans : Articles les plus lus, Montendre, Haute Saintonge, archives, Politique - Mots clés : Représailles, Humaniste, Humaniste, Humaniste, Humaniste, Humaniste

7 commentaires

mercredi 18 septembre 2013 @ 18:59 D. Spanelys a dit : #1

On aurait aimé connaître le genre de représailles faites par le maire de Montendre.
En tous cas, ce n'est pas bien malin de la part de la secréataire qui a mis le tampon officiel de la mairie.

mardi 24 septembre 2013 @ 22:49 JPN a dit : #2

D. Spanelys voulait connaître les représailles exercées par le maire suite à cette "réprimande" dûment tamponnée, donc officielle.
Eh bien, entres autres choses diverses et variées,le Contrat Emploi Solidarité (CES) de l'épouse du vilain pamphlétaire (votre humble serviteur), ne sera pas renouvelé par Mr le maire.

dimanche 29 septembre 2013 @ 12:06 Blomet a dit : #3

Incroyable!!
Pourquoi un gars s'est reconnu et a donné l'ordre de menacer l'épouse du type qui a écrit l'article, alors qu'elle n'y est pour rien, et qu'en plus, il s'est vengé sur elle ?????

Comme dit l'autre, bel humaniste de gôche !!!!!!

mercredi 02 octobre 2013 @ 11:05 M. Champret a dit : #4

Pour répondre à Blomet, c'est comme ça dans beaucoup de villages de France !!!
Le maire reste longtemps, tient le pouvoir, et distribue les sucettes ou les bonnets d'âne !!!!

jeudi 12 novembre 2015 @ 09:29 Saintongeais a dit : #5

A relire...Toujours d'actualité. On se demande comment des personnages comme celui-là peuvent tromper tout le monde tout le temps, et faire de belles carrières politiques à l'infini ?
A moins qu'ils soient entourés d'idiots ou de trouillards ?

Et pendant ce temps là, notre ville de Montendre crève depuis plus de 20 ans malgré les blablas inutiles de son maire et de son équipe de bénis-oui-oui qui casent aussi leurs familles.

dimanche 29 mai 2016 @ 08:57 Kamarade a dit : #6

Signalé mystérieuse disparition du document de fin d'article avec tampon de la mairie de Montendre

mercredi 26 juillet 2017 @ 11:52 Blomet a dit : #7

Je me suis régalé à relire les commentaires de cet article !!! Et l'article aussi bien sûr !!!
Sans autre commentaire !!!

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot exwrvl ? : 

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés