GILETS JAUNES :l'alimentation, un droit humain fondamental

Rédigé par Collectif citoyen - 22 juin 2019

 

 

 

Vous aurez peut-être remarqué, ce week-end, un peu partout en ville (Saintes, Royan, etc.) de nouvelles plantations dues aux Gilets Jaunes. Ils ont rédigé le communiqué de presse ci-dessous .

 

 

 

- o – o – o – o -

 

 

L'ALIMENTATION : UN DROIT HUMAIN FONDAMENTAL

Le pouvoir d’achat est une des premières revendications des Gilets jaunes et bien évidemment se nourrir sainement fait partie intégrante de cette revendication.
Quand au 21è siècle, 9 millions de français vivant sous le seuil de pauvreté n’ont d’autre possibilité que de sauter plusieurs repas dans la semaine ou de glaner dans les poubelles, on constate l’échec de notre gouvernement à prendre soin de ses citoyens et de leur apporter le plus élémentaire des besoins.

« Il s'agit, aujourd'hui, d'avoir un pouvoir d’achat suffisant pour faire des choix alimentaires convenables en toute dignité »

En 2018, le taux de chômage culmine à 9,1 % de la population active soit 6,5 millions de personnes. Sachant qu'en moins d'un siècle, environ 5,5 millions d'emplois agricoles, notamment les petites exploitations, ont disparus de notre territoire, il est aisé de voir dans ces chiffres une certaine corrélation. Parallèlement, notre pays est passé au cours des 30 dernières années de l'autosuffisance alimentaire à une importation de plus de 40 % de ses fruits et légumes. Devons-nous continuer à accepter des destructions massives d'emplois qui mettent en péril notre sécurité alimentaire ?

Face à l'inaction et l'aveuglement des pouvoirs publics, nous avons décidé, nous, citoyens concernés de nous réapproprier l'espace public comme bien commun.

 

C'est pourquoi nous avons planté dans les espaces verts de nos villes des plants de fruits et légumes accessibles et diversifiés.
 

Par cette action nous favorisons l'accès à une nourriture saine et gratuite et donnons des pistes de réflexion afin de mettre un terme à l'insécurité alimentaire qui règne aujourd'hui dans notre pays.

Mais que ferait l’État pour prévenir une crise alimentaire majeure qui toucherait tous les français ?

Il existe de nombreuses initiatives locales qui développent la résilience et l'autonomie des communes. C'est pourquoi nous proposons aux maires de consulter le programme de l'agenda 21 et des sites d'information tels que sosmaires.org, pavillon-orange.org etc. pour plus de renseignements. Il y a aussi des groupes de citoyens déjà engagés dans le mouvement des "Incroyables Comestibles" parti de Todmorden en GB.

Les jardins partagés sur les ronds-points ne sont qu’un début ! Nous ne devons plus dépendre de ces multinationales qui, non contentes de ne payer qu’une infime partie de leurs impôts en France, nous intoxiquent et créent toujours plus de misère sociale en précarisant l'emploi.

Aujourd'hui, il nous faut œuvrer avec des municipalités bienveillantes pour mettre en place d’autres modes de fleurissement des espaces verts pour créer des lieux d'approvisionnement variés et avoisinants. Notre avenir et celui de nos enfants est entre nos mains et c'est tous unis que nous pouvons avoir un impact extrêmement fort sur les consciences !

« Si tu veux la paix, prépare la terre »

On lâche rien !!!

Gilets Jaunes et Citoyens

 

 


 

Classé dans : Société, Politique, citoyenneté, Droits humains - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot sgcuz ? : 

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés