EN ARRIERE TOUTES !

Rédigé par J-P Négrel - 28 novembre 2016

 

- o - o - o -

 

Ce matin du 28 novembre 2016, lors d'une émission diffusée sur France Inter, une auditrice intervient au téléphone. Cette dame d'un certain âge, retraitée, fait part de sa grande inquiétude . Cette dame semble très éprouvée par l'annonce d'un programme qui nous promet de voir une grande partie des prérogatives de la Sécurité Sociale livrée à des assurances privées. Celles et ceux qui pourront se payer de bonnes assurances seront bien soignés. Quant aux autres...

 

Général, nous voilà !

 

Tout au long de son Histoire, l'Humanité , et notamment les citoyens de notre pays, dans leur marche en avant,ont voulu bâtir une société plus libre, plus égalitaire, plus fraternelle. Faut-il rappeler que notre précieuse Sécurité Sociale est issue du programme du Conseil National de la Résistance ? Et que, outre des Français Résistants de tous bords politiques, se trouve un certain Général, dont certains, sans vergogne, osent actuellement se réclamer ? Les mêmes qui souhaitent détruire cette même Sécurité Sociale sans aucun état d'âme ! Ca et tout le reste qui ne sera pas évoqué ici, mais que l'on connaît trop bien...

 

Quelles que soient nos convictions politiques personnelles, n'avons-nous pas tous besoin d'infirmières, de policiers, de professeurs, d'instituteurs, de médecins, de magistrats,de chercheurs scientifiques ? Et puis également de solidarité, d'humanisme, de justice et d'équité ? Ainsi que de dirigeants politiques responsables et respectueux du Contrat Social qui constitue notre Bien Commun et nous lie tous ?

 

Toujours les mêmes !

 

Ces dirigeants politiques , qui souvent n'ont eux-mêmes jamais travaillé, et osent parler d'assistanat à propos de la solidarité nécessairement exercée auprès de ceux qui sont jetés à la rue par un système qu'ils approuvent ? De quel droit certains de ces politiques de métier s'évertuent-ils sans cesse à vouloir détruire ce qui constitue la construction au fil du temps d'une République plus humaniste ? Construction qui se fit parfois, souvent même, au prix de sacrifices, de sang et de larmes ? En revanche, bien au contraire,ne sont point remis en cause les privilèges dont certains jouissent, souvent indûment !

 

Toujours plus pour une minorité déjà largement servie, et toujours moins pour la grande masse des gens déjà largement asservie ! Sommes-nous tous condamnés à trembler chaque fois que l'on prononce le mot « Réforme » ? A quel moment les limites seront-elles atteintes ? A quel moment allons-nous inévitablement nous heurter au mur de l'inacceptable ?

 

Et qui donc approuve ?

 

Le plus étonnant, le plus ahurissant ? C'est que parmi celles et ceux ceux qui applaudissent avec enthousiasme et ferveur ce projet de destruction sociale massive, ne se trouve-il pas certainement un grand nombre de futures victimes du projet délétère ? Sont-ils atteints de masochisme social ? Ou bien de quoi d'autre ? ...

Classé dans : Articles les plus lus, Société, Politique, Social - Mots clés : aucun

1 commentaire

lundi 05 décembre 2016 @ 18:16 Martin Loizaud a dit : #1

Citation : Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire
méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !
Signé : Denis Kessler, second du MEDEF (octobre 2007)
Réjouis-toi , Denis, ton pote Fillon va le faire ! Et tant pis pour les prolos !

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot lnwe ? : 

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés