SDF

Rédigé par JP Négrel - 22 février 2012

L'époque est dure et sans pitié.La météo météorologique ou sociale, glaciale.Rêvons un peu...imaginons un instant les pensées secrètes de cet homme comblé par le destin , champion du CAC 40, milliardaire en euros, collectionneur de Rolex, amateur de yachts.

« Moi, un homme heureux, comblé ? Que nenni ! Parfois, cette abondance de luxe me lasse. J'y pense, quelque fois, lorsque je chasse parmi les 850 hectares de mes magnifiques forêts de feuillus. C'est vrai, j'ai réussi . J'ai su gérer intelligemment l'entreprise florissante que Papa m'a transmise. Mes ingénieurs, techniciens, ouvriers, employés travaillent bien, beaucoup, pas trop cher.  J'appartiens à la classe des SDF. Etonnant, non ? SDF, c'est-à-dire Sans Difficultés Financières. Humour mis à part, lors des grands froids ou des canicules tout aussi insupportables, il m'arrive de penser avec émotion à mes frères, sœurs et enfants SDF, Sans Domicile Fixe. Que faire ? Et si, dans un incroyable élan de fraternité, je consacrais le prix de quelques mètres de mon futur yacht à la construction d'abris ces pauvres gens pourraient enfin trouver un véritable refuge qui respecte leur dignité, leur intimité ? Mieux encore, si je me contentais des confortables profits que me procure le labeur de mes salariés, pour maintenir mes usines sur le sol de notre doux pays de France ? Des SDF, il y en aurait encore, évidemment, mais peut-être n'y aurait-il plus de SDF ? »

Le rêve passe...

JP

Publié dans « La Haute Saintonge » du 10 février 2012

 

 

 

Classé dans : Articles les plus lus, Société - Mots clés : Fraternité

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot nhgcje ? : 

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés