ON NOUS A COMPRIS

Rédigé par J-P Négrel - 09 décembre 2015

 

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

 

« Nous avons compris le message »

Ce lendemain d'élections régionales, on se plaisait à rediffuser sur France Inter, avec documents sonores de l'époque à l'appui, cette même déclaration politique inlassablement psalmodiée depuis des décennies, mot pour mot, par de célèbres représentants de la gauche et de la droite , suite à la proclamation des résultats de différentes élections.

 

On peut juger de la véritable portée de cette déclaration depuis des lustres ! L'électeur , lui, comprend beaucoup trop souvent qu'on ne l'a pas vraiment compris.

 

D'où vient le mal ? D'où viennent le désaveu , le désenchantement persistant du corps électoral ? Le rejet de plus en plus marqué du personnel politique dont , à tort ou à raison, on doute de la sincérité du dévouement à la cause publique et parfois de l'authenticité des convictions, voire de la compétence ?

On connaît bien les réponses, mais il n'est certainement pas inutile de les rappeler à ceux qui sont responsables de la déconfiture générale et parfois de leur échec politique personnel.

 

- Incapacité chronique du personnel politique à régler les problèmes économiques permettant notamment de vaincre un chômage qui perdure depuis plus de 40 ans.

 

- Incapacité chronique des pouvoirs publics à régler les graves dysfonctionnements de ce qui reste des services publics (Poste, SNCF, CAF, etc).

Un exemple frappant du mécontentement populaire à ce sujet, est celui des graves difficultés concernant l'attribution du « Minimum contributif ». Des centaines de lecteurs en 2 ans pour un article traitant de ce sujet, publié ici, sur le très modeste blog local de libre expression citoyenne qu'est « La cagouiile libre »

 

- Incapacité chronique de la part des élus à respecter leurs engagements , en dépit d'une grande capacité à manier ce qu'on pourrait appeler la « lignolangue » durant chaque campagne électorale.

 

- Incapacité très courante de la part des élus à gouverner et légiférer en sachant résister efficacement aux pressions occultes ou déclarées des « lobbies ».

 

- Face à certaines de ces pressions, incapacité chronique à lutter contre l'empoisonnement généralisé de l'air, de l'eau, des sols, de la faune et de la flore. Avec l'Homme en bout de chaîne alimentaire.

Et COP 21 oblige, incapacité pour l'instant à lutter contre le réchauffement climatique.

 

- Incapacité chronique et absence de véritable volonté de la part de ce petit monde de respecter une vraie transparence concernant certains fonctionnements internes. Surtout lorsqu'il s'agit d'argent public attribué ou distribué au sein d'associations ou organismes liés.

 

- Incapacité chronique de la part des gouvernants à établir en permanence une véritable justice indépendante des pouvoirs politiques ou économiques , égale pour tous.

 

 

- Confiscation de la vie démocratique et de notre soi-disant Res Publica par une « élite » d'élus accrochés, tels des moules de bouchot, au pouvoir et aux incroyables privilèges qui s'y rattachent. N'assistons-nous pas également ici et là à la mise en place d'un pouvoir local ou national devenant parfois héréditaire ? Ou réservé aux copains ou collatéraux  moyennant « petits arrangements personnels » entre amis, y compris de bords différents ? Des carrières qui cumulent et s'accumulent durant des décennies, favorisant la naissance de clans , de réseaux , l'instauration de baronnies exerçant pressions , chantages et représailles ?

Liste non exhaustive

 

Et que penser de ceux qui claironnent et s'annoncent à présent comme les vrais patriotes sauveurs de la Patrie ? Auraient-ils vraiment la capacité, l'abnégation,le talent et la volonté de résoudre toutes ces questions en y apportant de véritables solutions ? On subodore la réponse. N'aurions-nous pas en prime un pays en lambeaux qui risquerait de s'entre-déchirer ?

 

A quand une véritable démocratie dans laquelle , comme à présent, les prétendus élus ne le seront plus en réalité que par une minorité du corps électoral ?

A quand une démocratie authentique, universelle,ouverte,transparente, équitable, non frelatée, dans laquelle les citoyens conserveraient vraiment leur droit légitime de critique et de proposition, une fois ces Messieurs-Dames mis en place ? A quand une démocratie issue de la nuit du 4 août, qui abolirait l'ensemble des incroyables privilèges dont bénéficie sans vergogne , en guise de juste récompense selon elle, une minorité qui en jouit en prétendant représenter activement les intérêts d'un peuple qu'elle trahit trop souvent ?

                                                                                                                                                                                   

A quand vraiment liberté, égalité, fraternité, laïcité , justice ?

                            

Classé dans : Articles les plus lus, Société, Politique - Mots clés : aucun

7 commentaires

jeudi 10 décembre 2015 @ 08:16 Gilles JOLIVET a dit : #1

Et oui tout est dit.

Pour nous faire croire qu'ils nous entendent, ils prétendent mettre fin aux cumuls des mandats en 2017. Oui mais pas tous les mandats. D'autres sont déjà en train de préparer le futur en préconisant de rendre professionnel le travail de député et pourquoi pas d'autres postes qui normalement devraient être accessibles à tous citoyens français sans exception.
De cette façon ils continueront à se réserver les postes stratégiquement les plus rentables pour leurs carrières.
Je dis "NON" aux cumuls des mandats, quels qu'ils soient, et interdiction de se représenter une deuxième fois de suite.
Le gouvernement veut que le peuple soit uni, alors pourquoi est-il en train de réfléchir a une prime à la dénonciation ?
Qu'entend-t-il par là ?
Je ne l'ai pas vécu, mais cela rappelle de fâcheux souvenirs, "les collabos"!!!!!!!!!!!!!!!

vendredi 11 décembre 2015 @ 16:12 Vote BBR a dit : #2

Dans notre région Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, 30% des voix ont été exprimées au PS.
En détaillant les résultats, la Haute-Saintonge se signale par un petit 24% en faveur de cette liste PS...
Ce constat n’est pas contradictoire avec un FN virant en tête de notre Haute-Saintonge : 31% !
Les élus, ceux qui nous gouvernent de près ou de loin, ont réussi leurs semailles : Le FN a bien levé !
Les gens sont mécontents et ils le disent ! Ont-ils torts ?
Voter est un devoir citoyen et c’est un moment privilégié, pour chacun de nous dans une démocratie, de pouvoir choisir nos représentants, ceux les mieux à même pour défendre nos intérêts, un idéal.
Certaines personnes ne veulent plus être canalisées en choisissant par défaut un candidat de liste rassemblant différents partis dont les accords d’objectifs du programme ne tardent pas à échouer au bénéfice d’un arbitraire, d’un sectarisme ou d’ambitions personnelles.
Puisque voter blanc n’est pas choisir l’un des candidats présentés, que ce vote ne compte pas, sinon que pour conforter le vote majoritaire, l’électeur s’exprime avec les moyens offerts par le code électoral.
Le législateur, les élus n’ignorent pas les difficultés de ceux qui souffrent : Ils auraient peut-être pu instituer UN VOTE BBR (bleu-blanc-rouge) permettant aux électeurs de dire qu’ils veulent autre chose, un autre choix de ce qui est proposé. Si ce vote était comptabilisé, je suis certains de voir réduire le score de beaucoup de partis, peut-être certains s’effondrer !
Le législateur, les élus, vous diront qu’ils connaissent les problèmes des gens, mais à nouveau, ils préfèrent mettre l’électeur en garde de bien des maux aux fins de conserver leurs pouvoirs.

samedi 12 décembre 2015 @ 11:50 interrogatif a dit : #3

Votre commentaire et votre proposition du bulletin BBR soulève quelques interrogations.
L’électeur a peut-être compris que ce vote FN ferait réfléchir ceux qui nous gouvernent.
Vous avez cerné le problème et trouvé un autre moyen en proposant un bulletin estampillé de nos trois couleurs nationales pour que l’électeur sanctionne ou exprime son mécontentement sans pour autant accorder son suffrage à un parti - Bien, mais avec votre solution qui sera physiquement le représentant des mécontents ?
Le bulletin blanc est considéré comme un vote indécis, il exprime une volonté politique de participer au scrutin pour dire son refus de choisir entre les candidats en lice. Les bulletins blancs ne sont pas pris en compte dans le nombre des suffrages exprimés et je crois que votre idée d’instaurer un bulletin aux trois couleurs nationales serait valable au premier tour pour affirmer un mécontentement citoyen sous condition qu’il soit pris en compte dans le nombre des suffrages exprimés.

samedi 19 décembre 2015 @ 06:08 Marinette a dit : #4

La peur de voir un électorat voter massivement en faveur du FN aux régionales a fait réagir les élus PS au point de nous dire pour qui l'on devait voter ! Les électeurs seraient-ils des moutons ?
Depuis mercredi deux propositions de lois socialistes préconiseraient plusieurs mesures afin de modifier les règles du prochain scrutin présidentiel. Pour les uns, il s’agit d’une modernisation démocratique, mais pour les autres, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une prime "aux gros partis".
Voyez-vous, ça devait changer ! Considérant ces mesures, la solution semblerait passer par la concorde entres élus, par la formation des chomeurs.... A défaut de nous donner du pouvoir d'achat ils préfèrent tendre la main à leurs adversaires d'hier.
De nombreux français ont exprimé leur colère et l'on se moque d'eux !
Les français qui ne sont pas d'accord avec la politique menée par ce gouvernement l'ont fait savoir. Ils espérent de leurs représentants de la dignité et aucune complicité visant à réduire leur mécontentement !

dimanche 20 décembre 2015 @ 23:22 Saintongeais a dit : #5

Chère Marinette, sachez que ça continue ! Le gouvernement, nos chers sénateurs, la droite,et une partie de nos très chers députés PS viennent de voler au secours du secret fiscal des entreprises pour maintenir cette chère pratique de l'optimisation fiscale abusive qui favorise l'évasion fiscale...impôts que nous payons à la place de Mac'do, Total, IKEA, Google, Amazon, etc...et toutes entreprises françaises avec filiales à l'étranger...!

lundi 21 décembre 2015 @ 09:16 Emile Combes a dit : #6

En réalité, le gouvernement saura comment les multinationales payent leurs impôts à l'étranger, mais ça ne sera ps divulgué au public.

lundi 28 décembre 2015 @ 11:16 F. Lebateux a dit : #7

Cause toujours! On peut dire et écrire tout ce qu'on veut, les politicards s'en foutent totalement, car leur avenir est assuré !

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot ypqf ? : 

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés