POTABLE, L'EAU DE JONZAC ?

Rédigé par Pierre - 04 avril 2015

 

- o - o - o -

 

THERMALISME

 

C'est son eau qui a fait de Jonzac une ville thermale réputée, membre d'une célèbre chaîne thermale . Depuis une trentaine d'années, le succès du thermalisme Jonzacais se confirme à chaque saison. Sa très nombreuse clientèle, et notamment celle venue également de l'étranger, peut l'attester. Ce sont les docteurs Chalie, Sandillon, et Fumeau-Demay qui avaient démontré à l'époque les vertus thérapeutiques de cette eau thermale Jonzacaise.

Notons au passage que sa voisine, la bonne ville de Montendre, n'a pas su exploiter cette même richesse naturelle connue à cet endroit dès l'époque gallo-romaine.

 

GEOTHERMIE

 

Une eau à 65 °C située autour de 2000 m de profondeur a permis de développer également le chauffage urbain et le bassin ludique et de remise en forme que sont les «Antilles de Jonzac». Ce centre aquatique connaît lui aussi un très grand succès national et international.

 

EAU MINERALE

 

Et nous en arrivons à évoquer le projet de mise en bouteille de l'eau minérale de Jonzac en vue de sa commercialisation.

A propos de mise en bouteille, ce n'est pas de la mise en boîte, une étude de l'UFC Que Choisir datant de 2012 portant sur des analyses de l'eau potable en France, et regroupant des données du Ministère de la Santé, affirme que l'eau de Jonzac est anormalement radioactive !

 

Voir page 7 de ce document :

 

http://image.quechoisir.org/var/ezflow_site/storage/original/application/b0bb9bd2157fecc644e41be70832d1e6.pdf

 

Parmi 95 autres en France, Jonzac fait partie des 5 communes les plus peuplées dont l'eau présente cette particularité.

 

Si cette radioactivité d'origine naturelle trop élevée résulte de la présence de radon, ce gaz radioactif peut être éliminé par simple chauffage. Dans le cas d'uranium naturel, la question est beaucoup plus difficile à régler.

 

CONCLUSIONS

 

Si l'on s'en tient à la définition officielle de l'eau potable, l'eau minérale n'est pas classée dans cette catégorie. Ceci ne change en rien la nature du problème , car l'eau minérale est de toutes les façons bue , donc ingérée et assimilée par l'organisme. Il reste donc à savoir si la radioactivité anormalement élevée de l'eau Jonzacaise présente un danger ou pas pour la santé publique.

Il faut espérer que les autorités compétentes ont examiné préalablement la question et donné leur feu vert pour la diffusion et la commercialisation de l'eau minérale de Jonzac. Le contraire serait vraiment très étonnant.

 

Mais, dans un autre domaine (quoi que...), à la faveur d'une autre question restée définitivement sans réponses de la part des autorités réputées compétentes et responsables (*), votre gastéropode  préféré, amies lectrices et amis lecteurs, est devenu de plus en plus interrogatif, face aux nombreuses questions qui se posent à notre époque très complexe. Interrogatif comme vous l'êtes certainement vous aussi, amis lecteurs, puisque vous adorez fréquenter ce site de libre expression citoyenne !

N'hésitez d'ailleurs pas à vous y exprimer !

Votre gastéropode préféré, cet étrange animal rampant qui ne rampe pas, n'affirme absolument rien concernant la qualité de l'eau minérale de Jonzac. Cela coule de source, il ne cherche pas à faire de vagues inutiles. Il pose simplement la question.

 

 

- o - o - o -

 

(*) Voir sur ce site de libre expression citoyenne, l'article « POISSON OU POISON ? » et les suivants dans la catégorie «consommation».

 

Classé dans : Société, Environnement, Consommation - Mots clés : aucun

4 commentaires

dimanche 05 avril 2015 @ 08:11 Zorro a dit : #1

Merci pour toutes ces informations. Un gastéropode s' intéressant à autant de choses ne "court "pas les rues. Sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Radon , il y a une mine d'informations concernant le radon.
Montendre n'a peut-être pas su exploiter le thermalisme, mais à en croire les anciens, elle n'a pas été capable de maintenir la venue de ceux qui venaient encore en 1945 pour faire des cures grâce aux pins d'où le nom de Montendre-les-Pins. Apparemment la désertification de Montendre à commencé depuis plus longtemps que l'on ne le pense.
Mais ce n'est pas grave, les touristes vont bientôt venir se perdre dans les méandres d'un labyrinthe, espérons qu'ils sauront retrouver la sortie.

jeudi 09 avril 2015 @ 09:29 L'observateur a dit : #2

L'eau de Jonzac trop radioactive ? J'ai effectivement lu l'article de l'UFC, et suis très étonné que personne ne soulève le problème.

vendredi 04 septembre 2015 @ 12:31 deed a dit : #3

L'article UFC , c'est pas pour l'eau du robinet ?

vendredi 04 septembre 2015 @ 23:08 Lobservateur a dit : #4

Deed: j'ai lu l'article de l'UFC grâce à l'adresse indiquée ici , et on y parle d'eau potable. A vous de conclure

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot pomkq ? : 

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés