YVETTE ROUDY A MONTENDRE : AMITIE ET FRATERNITE

Rédigé par J-P Négrel - 03 avril 2007

 

o

o      o

 

 

Cette visite dans notre petit coin de Saintonge est en vérité une authentique histoire d’amitié et de fraternité. Le bruit ne court-il pas que c’est à la demande de quelques Francs-maçons Montendrais que la sœur Roudy a détourné sa route par ailleurs très chargée, pour venir défendre le programme de Ségolène Royal ?  Le maire ne cache pas son appartenance, bien au contraire. Autant donc  mettre à profit la fraternité maçonnique qui permet souvent, lorsqu’elle est convenablement mise en œuvre, de faciliter les relations humaines et la promotion des hommes et des idées.

 

A cela , il n’y aurait évidemment rien de bien répréhensible. La Fraternité n’est-elle pas l’une des valeurs essentielles de notre République ? Et puis, il faut dire qu’à Montendre, l’ancienne ministre de François Mitterrand, chaude partisane de Ségolène Royal, se retrouvait à ce titre en terrain particulièrement amical. L’investiture de Ségolène Royal par la section locale du PS ne fut  qu’une simple formalité.

Le scrutin réputé "secret" n’a nécessité ni urne, ni isoloir, ni enveloppe. Quelle belle confiance et quelle amicale unanimité ! On le comprend,les  "dissidents" furent évidemment très peu nombreux !

Encore un bel exemple de la façon surprenante dont se pratique la démocratie à Montendre dans certains milieux...

 

Oui, vraiment, amitié sincère  et fraternité  désintéressée, ce pourrait être en ces temps troublés une belle devise pour nos édiles Montendrais !

 

JPN

Contribuable et électeur à Montendre


o

o      o

 

EPILOGUE, PRECISIONS, ET CONCLUSION

 

C'est lors d'une réunion de la Convention pour la VIème république (C6R) à Jarnac, qu'un « Frère » rencontra la « Soeur » Yvette Roudy, et eut l'occasion de lui décrire certains actes «non fraternels» du maire de Montendre. Elle se procura plus tard auprès de ce « Frère » un dossier très éloquent à ce sujet.

 

LE RESULTAT ? On le connaît...Madame Roudy , bien évidemment, contacta ensuite le maire pour vérifier la véracité des propos et l'exactitude du dossier fourni par le « Frère » en question.

Comme de coutume, le maire arrangea tout cela à sa sauce habituelle...Et comme d'habitude, il fut cru sur parole!

Et puis miracle ! Madame Roudy et monsieur le maire découvrirent avec joie qu'ils étaient tous deux « Ségolènistes » convaincus . Que valaient donc les propos du « Frère », humble piéton de base sans aucun intérêt ni influence politique ?

Une très fraternelle rencontre à Montendre et, en passant, un petit coup de pouce politique s'imposaient bien évidemment. Pensez donc ! Une ancienne ministre de Mitterrand dans la Cité des Pins ! Quelle caution ! Honneur et promotion politique personnelle garantis !

 

C'est ainsi que chez certains « humanistes », qui se prétendent comme tels, ou pensent sincèrement l'être, la recherche de LA Vérité, et la pratique de LA Fraternité universelle ne sont que très accessoires lorsqu'il s'agit de politique politicienne .Et surtout lorsque de surcroît, une carrière politique personnelle est en construction !

 

Alors, la fraternité n'est plus qu'un lointain concept à géométrie variable...La fraternité, valeur modulable, monnayable selon les circonstances et la qualité de l'intéressé !

Quant à la recherche de la vérité...Une fois encore...

 

o

o      o

 


 

Classé dans : Articles les plus lus, Montendre, Haute Saintonge, archives, Franc-Maçonnerie - Mots clés : Franc-Maçonnerie, Fraternité

1 commentaire

dimanche 31 juillet 2016 @ 09:55 Emile Combes a dit : #1

Les Francs-Maçons sont comme les autres. Certains font du cinéma .
Ils sont là pour se rendre service entre eux, quitte à fouler aux pieds les Grands Principes qu'ils sont censés défendre et dont ils se moquent alors comme d'une guigne quand c'est utile.

En voici encore une preuve où les mots "égalité" et "fraternité ont totalement perdu leur sens. Cette histoire est ancienne mais n'a rien perdu de son exemplarité.

D'autres FM sont sincères, fort heureusement... On en connaît...

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot ofhew ? : 

Derniers articles


Derniers commentaires


Catégories

Archives

Mots clés