LETTRE OUVERTE A LA MAIRIE DE SAINTES

Rédigé par JF Saunoi - 23 février 2018

Monsieur JF Saunoi nous prie d'insérer ce texte d'une lettre ouverte concernant l'installation d'une base de loisirs sur le site de La Palu à Saintes, qu'il a adressée à la Mairie de Saintes.

- o – o – o -

 

 

 


À L'ATTENTION DE MME HÉRAUD,

Faisant suite à notre conversion téléphonique de ce jour, je vous serais reconnaissant de me transmettre l'état d'avancement du projet d'installation d'une base de loisirs sur le site de La Palu à Saintes à partir des éléments en votre possession qui ont été validés et qui, par conséquent, sont communicables aux administrés de la commune. Une enveloppe de 350.000€ a été votée par le dernier Conseil municipal pour la phase 1 du projet. Combien de phases comporte-t-il, lesquelles et selon quel agenda ?

Au delà de cette présentation générale, pourriez-vous m'indiquer plus particulièrement la conformité de ce projet avec les textes en vigueur tels que le Grenelle de l'environnement, la loi "biodiversité", le PLU, le PADD et ses rapports de présentation de Saintes. Il semblerait que certaines des activités prévues sur cette base en bordure d'une zone qualifiée de zone naturelle sensible, soient en contradiction avec ces derniers documents d'application locale ? Est-il prévu de les modifier ou d'obtenir d'éventuelles dérogations auprès des autorités compétentes ?

Comment sera respecté le PPRI en application relatif aux risques d'inondation ? Quelles seront les dispositions qui seront prises pour la remise en état du terrain et des installations suite aux crues et décrues qui se produisent là chaque année ? Quelles seront les mesures de la qualité de l'eau sur le lieu de baignade envisagé compte tenu de la pollution du site du fait de la présence d'anciennes décharges enfouies en cet endroit (la rive droite du canal et du bassin de dérivation de la Charente), sans parler des résidus agricoles et industriels rejetés en amont ? Voir : http://www.charentelibre.fr/2014/04/30/alerte-aux-pesticides-dans-les-eaux-de-la-charenteles-viticulteurs-accuses-et-surtout-victimes,1893153.php

Comment seront gérées et éventuellement compensées les nuisances des activités telles que guinguette, navigation en pédalo ou en kayak (alors que le passage sur le canal est interdit aux bateaux), etc. vis-vis de la faune sauvage qui se verrait chassée de la prairie, sachant que si la rive est hors de la ZNIEFF et de la ZICO, le bassin en fait partie ? Qu'est-ce qui sera entrepris pour la préservation de la flore sauvage ou pas, voire son développement ?

Quelles seront les mesures prises dans le domaine des économies d'énergie et des normes environnementales en matière de construction et de déroulement des activités mises en oeuvre afin de lutter contre le réchauffement climatique ? Quels sont les organismes consultés ou parties-prenantes du projet et leur avis à son propos ?

Quelles sont les entreprises privées ou publiques qui ont eu, qui ont ou qui auront à intervenir sur ce projet et quelle est la provenance de chacune d'elles ? Combien d'emplois est-il prévu de créer et de quels types ?

Quelles sont les raisons pour lesquelles ce site de La Palu a été préféré à un autre pour ce genre d'activité, comme la friche de l'ancienne piscine olympique à proximité du camping municipal "Au fil de l'eau" ? Et pourquoi ne pas se contenter d'un parcours ornithologique éducatif en face de la prairie de La Palu d'où les promeneurs seraient invités à observer les oiseaux avec des lunettes en laissant aux animaux vivant là près du centre-ville la tranquillité qui leur conviendrait, le cas échéant en partenariat avec la LPO ? Quid des familles de cygnes qui se sont installées à Saintes avec leurs petits dès lors qu'ils seront en concurrence avec des pédalos ?

Merci de me confirmer la bonne réception de cette lettre et de bien vouloir me répondre afin que je puisse en rendre compte à mes amis en toute connaissance de cause.

Cordialement.

--------------------

Saintes, le 21 février 2018
Saunoi Jean-François

 

- o – o – o -

 

Précision apportée par Monsieur Saunoi:

 

NB Pour en savoir plus sur la gestion d'une zone Natura 2000 : http://pc70valcharente.n2000.fr/bibliotheque_site
 

 

Classé dans : Environnement, citoyenneté - Mots clés : aucun - aucun commentaire

NOS ELUS ONT LE SENS DE LA FAMILLE...ET DE L'AMITIE DESINTERESSEE

Rédigé par JP Négrel - 22 février 2018

Classé dans : Articles les plus lus, Société, Démocratie, Politique - Mots clés : aucun - 1 commentaire

LISTE DES COLLECTIFS ANTI-LINKY

Rédigé par JP Négrel - 22 février 2018

A titre d'information, veuillez trouver ci-après la liste des collectifs anti-linky de France

 

- o – o – o -

 

 

http://www.poal.fr/blog/collectifs/carte-de-france-collectifs-anti-linky

 

 

- o – o – o -

 

Classé dans : Société, Consommation - Mots clés : aucun - aucun commentaire

TERRES D'OISEAUX...TERRE D'ABEILLES DU MARAIS...TERRES D'AMITIE

Rédigé par JP Négrel - 19 février 2018

- o – o – o -

 

Braud-et-Saint-Louis...Port  des Callonges...Pour y parvenir, une belle longue route étroite,dégagée, rectiligne. Passage obligé, presque initiatique. Une route tranquille, bucolique à souhait dans le vent de l'estuaire portant le chant des oiseaux . Route baptisée avenue,le long de laquelle mieux vaut ne pas dévier de sa trajectoire si l'on ne souhaite pas rejoindre le domaine très humide des échassiers alentours .Il s'y ébattent en toute liberté au milieu des sereines vaguelettes du marais. N'allons pas troubler ce havre de paix dédié aux oiseaux par une brutale, mécanique , bien qu'involontaire intrusion ...

 

- o – o – o -

 

 

 

Nous arrivons ainsi en ce lieu idéal dédié à la nature, proche du petit port hérissé des mâts d'embarcations tentées par l'aventure maritime. En ce lieu, chaque année, il est vrai, se fête le retour du printemps. Mais pas seulement. Car s'y retrouvent parmi d'autres amis, les amoureux des arbres. Pas n'importe quels arbres. Les fruitiers porteurs de couleurs, de saveurs et d'arômes qui flattent de saines gourmandises. Voici nos amis greffeurs qui greffent et greffent encore, soucieux de perpétuer et disséminer ces espèces fruitières patrimoniales qu'il est bon de préserver. Ils célèbrent ainsi de précieuses fiançailles végétales, préludes à de futures et fécondes unions arboricoles. Et puis voici cet étonnant sculpteur qui d'un bloc de bois brut fait jaillir un oiseau. Et tous les autres amis , ravis du spectacle et réunis tout autour. Gentes dames et beaux messieurs, comme l'on disait autrefois. Un tantinet gourmands, peut-être, mais pourquoi pas gourmets ? Jardiniers certainement, toujours disposés sans jamais se lasser, à sans cesse planter et replanter les jeunes arbres greffés afin de sauvegarder la diversité fruitière.

 

- o – o – o -

 

 

 

 

Et puis voici qu'apparaissent également d'étranges personnages parés d'accoutrements immaculés , chapeautés de grillages surprenants mais prudemment ajoutés. On les reconnaît bien vite. Car à bonne distance, se trouvent les ruches bourdonnantes dont prennent bien soin ces amoureux de nos amies les abeilles. Ouvrières infatigables, indispensables pollinisatrices, sans lesquelles nuls fruits n'apparaîtraient sur nos arbres fruitiers . Ouvrières choyées par nos apiculteurs qui en connaissent un rayon. Et qui n'hésitent pas à chercher la petite bête lorsqu'elle s'égare en essaimant au hasard dans la nature, Afin de lui offrir un gîte sûr au sein de la ruche. Car qui connaît ses essaims, les honore ! Essaims parfois si dispersés que nos apiculteurs ne savent plus à quel essaim se vouer !

 

Et tout se termine par un petit « en-cas » entre amis,fort bien garni, pour lequel chacune et chacun a pris bien soin d'apporter pâtisseries et petits plats « maison », afin de participer, à la faveur de ces amicales agapes, à régaler l'assemblée . Assemblée déjà bien soudée par ce goût commun , cette passion pour ce qui vient de la nature, et de l'ouvrage qui lui est dédié, avec amour et conviction. Projet commun sans autre ambition ou motivation que de partager ensemble également de purs moments d'amitié.

Et cette amitié là , elle est sincère et pérenne !

 

 

- o – o – o -

 

NDA-Nos amies et amis cagouillardes et cagouillards ont certainement reconnu les membres de deux associations bien connues :

 

-Mémoire fruitière des Charentes

-Terre d'abeilles du marais

 

qui participent régulièrement à des réunions ,expositions et manifestations saisonnières sur le site de Terres d'oiseaux sis au Port des Callonges de Braud-et-Saint-Louis

 

 

- o – o – o -

Classé dans : Articles les plus lus, Société, Ecologie - Mots clés : aucun - aucun commentaire

ALERTE LINKY ! St Martial de Mirambeau

Rédigé par Collectif citoyen - 16 février 2018